Le champion de Belgique a largement dominé les deux premiers rounds. Au 3e il a même fait vaciller son adversaire grâce à un uppercut suivi d'un crochet gauche. Au 4e le Finlandais a été compté après avoir mis le genou gauche à terre suite à un terrible crochet gauche. Bref la victoire d'Abdoul qui a été ovationné par son public à sa descente du ring, ne souffre aucune discussion: 60-53, 60-53 et 60-52. Il en a profité pour demander Charlotte en mariage sous les hourrah. Les super-légers (- 63,503 kg) Meriton Karaxha et Jean-Pierre Bauwens s'étaient auparavant mesurés en 8 x 3 en début de soirée. Karaxha se déchaîna dès le premier coup de gong, bousculant littéralement Bauwens. Mais ce dernier en appela dès le 2e round à sa technique pour maîtriser l'ouragan qui restait toutefois violent, en particulier au 3e round où Karaxha réussit en effet quelques fameux coups droit. Il se trouva ensuite à son tour sérieusement malmené au 5e round et pour finir, en fut réduit à tenter le k.o dans la dernière reprise pour éviter la défaite. En vain, Bauwens l'emportant 78-74, 78-74 et 79-73. Il s'agit de sa 39e victoire. Le duel très attendu des super-welters (- 69,853 kg) a vu la victoire - la 37e en 40 combats -, de Sasha Yengoyan, par k.o technique au 5e des 8 rounds, sur le Polonais Artem Karpets. A noter enfin le succès aux points en dames d'Elfi Philips contre la Française Bilitis Gaucher. (Belga)

Le champion de Belgique a largement dominé les deux premiers rounds. Au 3e il a même fait vaciller son adversaire grâce à un uppercut suivi d'un crochet gauche. Au 4e le Finlandais a été compté après avoir mis le genou gauche à terre suite à un terrible crochet gauche. Bref la victoire d'Abdoul qui a été ovationné par son public à sa descente du ring, ne souffre aucune discussion: 60-53, 60-53 et 60-52. Il en a profité pour demander Charlotte en mariage sous les hourrah. Les super-légers (- 63,503 kg) Meriton Karaxha et Jean-Pierre Bauwens s'étaient auparavant mesurés en 8 x 3 en début de soirée. Karaxha se déchaîna dès le premier coup de gong, bousculant littéralement Bauwens. Mais ce dernier en appela dès le 2e round à sa technique pour maîtriser l'ouragan qui restait toutefois violent, en particulier au 3e round où Karaxha réussit en effet quelques fameux coups droit. Il se trouva ensuite à son tour sérieusement malmené au 5e round et pour finir, en fut réduit à tenter le k.o dans la dernière reprise pour éviter la défaite. En vain, Bauwens l'emportant 78-74, 78-74 et 79-73. Il s'agit de sa 39e victoire. Le duel très attendu des super-welters (- 69,853 kg) a vu la victoire - la 37e en 40 combats -, de Sasha Yengoyan, par k.o technique au 5e des 8 rounds, sur le Polonais Artem Karpets. A noter enfin le succès aux points en dames d'Elfi Philips contre la Française Bilitis Gaucher. (Belga)