11 tuyaux extra-foot pour ceux qui n'aiment pas trop le foot (en images)

11 tuyaux extra-foot pour ceux qui n'aiment pas trop le foot (en images)
© Getty Images/iStockphoto

Meet and eat à Anderlecht © BELGA

Anderlecht vit désormais au Coucketime. Vous savez donc quand vous arrivez au stade mais pas quand vous en partez. Le jour des matches, l'objectif est qu'en plus d'avoir du spectacle, vous mangiez bien au stade Constant Vanden Stock. Les soirs de coupe d'Europe, Wout Bru est en cuisine dans la Tribune 1 pour la direction des deux équipes.

Meet and eat à Anderlecht © BELGA

En août, la Brasserie BXL ouvre ses portes. Le cuisinier bruxellois Albert Verdeyen, connu grâce à la chaîne VTM, est aux fourneaux. Le chef étoilé de Bon Bon, Christophe Hardiquest (photo), va cuisiner dans la Tribune 2, de sorte qu'on pourra bien manger partout.

Meet and eat à Anderlecht © belga image

L'objectif est que tout le monde s'attarde, après les matches, au Stella Artois Bar ou au Baccardi Bar. On ne sait pas encore quand Marc Coucke va lancer la première polonaise à Anderlecht. Il suffit peut-être de le lui demander. Pour profiter davantage de l'ambiance bruxelloise et rencontrer des Anderlechtois ou des Bruxellois connus, vous pouvez vous rendre à La Coupe, chez Michou. D'anciens dirigeants et des collaborateurs du RSCA dînent souvent à midi, au Green Park, en face de l'entrée principale du stade. Comme on dit, c'est une très bonne table !

(Re-)découvrez les classiques de la musique grâce à l'Antwerp © ISOPIX

Le samedi 25 août, l'Antwerp reçoit le Cercle Bruges. Profitez-en pour passer un chouette week-end en vous rendant à Anvers dès le vendredi soir. Il y a un concert gratuit de Mauro Pawlowski (ex-Deus) à l'OLT Rivierenhof, le superbe site en plein air de Deurne.

Le guitariste rend hommage à Boudewijn De Groot, un artiste néerlandais qui est le héros musical de tous ceux qui étaient jeunes en Flandre dans les années '60, '70 et '80. Le stade du Bosuil est tout près, accessible à pied.

Une semaine plus tôt, le dimanche 19 août, l'Antwerp reçoit le Club Bruges à 14h30. Le soir, c'est Bart Peeters qui se produit au Rivierenhof mais toutes les places sont déjà vendues.

Faites du ski de fond dans les Fagnes (KAS Eupen) © PG

Puis assistez à un match de votre club favori, en visite à Eupen. Haus Ternell et ses pistes de ski de fond ne sont qu'à cinq kilomètres du centre d'Eupen, en direction de Montjoie. Il y a suffisamment de places pour vous parquer et effectuer une promenade dans les bois ou dans les Fagnes. Généralement, les matches commencent à vingt heures : vous avez donc le temps. Vous pouvez déguster une escalope viennoise au restaurant typiquement allemand Zum Stiefel ou au Ratskeller, au centre. Saviez-vous que, depuis la gare d'Eupen (il y a un train par heure à partir de Bruxelles et de Liège), vous êtes au stade en un quart d'heure à pied ? Attention : vous devez alors quitter le stade immédiatement après le coup de sifflet final pour ne pas rater le dernier train vers Liège et Bruxelles, le samedi à 22h22. Vous pouvez loger à l'Hôtel Bosten, situé à 500 mètres du stade, en bas de la côte.

Visitez un musée dans le Stade (RC Genk) © PG

Le musée du football Goal Mine est juste à côté du fan-shop, au coin de la tribune principale. C'est l'occasion de vous plonger dans l'histoire du FC Winterslag, de Waterschei et du KRC Genk, âgé de trente ans. Les jours de match, il est ouvert de 13h30 à 17h30 le samedi (huit euros, six pour les enfants de plus de six ans). Il est également ouvert le mercredi et le vendredi.

Piquez une tête à Bruges (Club/Cercle) © PG

Le complexe de natation Lago Bruges Olympia est à un jet de pierre du stade Jan Breydel. Il comporte une piscine olympique de 50 mètres avec dix couloirs, et un bassin d'eau sauvage de 115 mètres. Il est accessible lors des matches des deux clubs comme en semaine. Notez que le port d'un bonnet de bain bleu ou vert ne donne droit à aucune réduction.

Découvrez l'art moderne à Courtrai © https://www.playkortrijk.be/fr/visiter-play

Jusqu'au 11 novembre, on peut découvrir PLAY au centre de Courtrai : c'est un parcours citadin unique, à l'air libre comme dans des endroits couverts. 40 artistes issus du monde entier y montrent des oeuvres d'art moderne. Ensuite, vous pouvez boire ou manger un bout sur la rive de la Lys, au Noordbrug, ou au Bistro Balthazar (Paleisstraat 20). Il n'est pas rare d'y voir des joueurs ou des dirigeants.

Goûtez le waterzooi à Gand © BELGA

Le Buffalo Bistro est également ouvert en dehors des matches, à midi. Il ne faut pas réserver le jour des matches mais arriver à temps. Les premiers arrivés sont les premiers servis. Vous pouvez crier "Buffalo, Buffalo, AA Gent !" tant que vous voulez, vous n'obtiendrez pas de place plus vite pour autant. Toujours à la Ghelamco Arena, il y a un restaurant plus exclusif, Horseele, ouvert du mardi au samedi mais réservé aux membres de l'Executive Club de Gand le jour des matches.

Passez une nuit dans un stade (STVV) © BELGA

Roland Duchâtelet a offert un stade moderne à Saint-Trond. On peut y entreprendre diverses activités. Il y a un parking souterrain et un magasin Albert Heijn. Au-dessus de l'entrée principale, il y a l'hôtel Stayen, qui comporte 77 chambres, avec vue sur le terrain pour certaines. Prenez garde : pendant les matches, vous voyez tout ce qui se passe sur le terrain mais les personnes présentes au stade vous voient également. Vous pouvez organiser une fête, louer le terrain, y compris les vestiaires, avec ou sans bac de bière, par tranches de deux heures.

Plongez dans la jungle de Charleroi © PG

Quand le quotidien néerlandais Volkskrant a élu Charleroi Plus laide Ville d'Europe, Nicolas Buissart a eu une idée de génie. Il organise des safaris à Charleroi, pour visiter soi-disant la plus laide ville d'Europe. Ce safari alternatif, qui a un Zèbre pour logo, vous conduit dans le métro fantôme, sur un terril, dans une usine désaffectée... Informations et réservations sur www.charleroiadventure.com. Le soir, vous pouvez assister à un match du Sporting Charleroi ou manger dans un des meilleurs restaurants de la région, dans la ville basse : Le Trou Normand, situé au numéro 12 de la Rue du Comptoir (ouvert le samedi de 18h30 à 22 heures).

Priez à la Chapelle du Canonnier (Mouscron) © PG

L'ancien président Jean-Pierre Detremmerie a fait construire une chapelle sous la tribune principale, entre les deux cafétérias, en 1999. Si elle est ouverte, vous pouvez aller y prier pour le salut de votre équipe favorite ou ou la réalisation d'un autre voeu. C'est la seule chapelle de la division un belge. Vous n'avez toutefois aucune garantie que vos voeux seront exaucés. Amen.

Visitez les jardins intérieurs du stade Arc-en-ciel (Zulte Waregem) © http://berto-waregem.be/

C'est le seul club de D1A à posséder un jardin intérieur ! Dès la fin août, vous pouvez manger au Bistro Berto, qui ouvrira ses portes dans la nouvelle tribune de coin, avec vue sur le terrain. Il est aussi ouvert en semaine, à midi et le soir. C'est une initiative du chef waregemois David Bertolozzi, qui a une étoile Michelin depuis 2013.