"Qu'importe d'où vous venez, où vous êtes, qu'importe ce à quoi vous ressemblez, la statue est le symbole que tout est possible", a déclaré le footballeur visiblement ému de se voir représenté "là où tout a commencé".

L'ex-vedette du PSG, désormais attaquant au Los Angeles Galaxy, avait déjà un double de cire au musée Grévin à Paris mais rien sur ses terres d'origine, dans le sud de la Suède.

Avec 116 sélections, le géant - il mesure 1m95 - a dominé l'équipe nationale de 2001 à 2016, marquant 62 buts. Considéré comme l'un des meilleurs attaquants de sa génération, il attendait sa statue depuis cinq ans.

L'oeuvre, réalisée par le sculpteur suédois Peter Linde, est aussi imposante - 500kg pour 2,7 mètres- que la légende que s'est construit le sportif, qui après avoir grandi dans des conditions difficiles s'est hissé au firmament du foot mondial.

Depuis ses débuts avec Malmö en 1999, Zlatan Ibrahimovic a inscrit plus de 450 buts en professionnel: pour le club suédois, l'Ajax Amsterdam, la Juventus Turin, l'Inter Milan, Barcelone, l'AC Milan, le PSG, Manchester United et le Los Angeles Galaxy.