"Je ne l'envisage pas du tout, pour plein de raisons. C'est un joueur important, il l'a démontré tout au long de sa carrière", a tranché Zidane en conférence de presse à la veille de la réception de Valladolid samedi pour la 2e journée du Championnat d'Espagne (17h00 GMT).

"C'est un joueur qui va compter dans mon équipe, c'est ça le message. (...) J'ai envie de continuer l'aventure avec Navas, je sais qu'il va apporter sa pierre à l'édifice pour être compétitifs", a ajouté le Français.

Arrivé à Madrid en 2014 comme doublure d'Iker Casillas, Keylor Navas (32 ans) s'est ensuite imposé comme le portier N.1 du Real, remportant trois Ligues des champions d'affilée sous les ordres de Zidane (2016-2018).

Il a néanmoins vu son statut remis en cause à l'été 2018 avec l'arrivée du gardien belge Thibaut Courtois, titulaire le week-end dernier lors de la 1re journée de Liga à Vigo (3-1). Une situation qui a alimenté des rumeurs de départ, alors que le Paris SG serait, dit-on, en quête d'un portier.

A nouveau interrogé au sujet du feuilleton Neymar, dont le PSG cherche à négocier la vente au FC Barcelone ou au Real Madrid, Zidane n'a exclu aucun scénario à dix jours de la clôture du mercato d'été en France et en Espagne, le 2 septembre.

"Les joueurs dont je dispose, ce sont ceux qui sont ici. Pour le reste, jusqu'au 2, tout peut arriver, comme dans tous les clubs. Un joueur peut arriver, un autre peut s'en aller. Vraiment, j'ai hâte d'être au 2 septembre, qu'on ne me pose plus ce genre de questions", a-t-il souri.

"Je ne sais pas ce qui va se passer. Ce que je sais c'est que demain (samedi) on a un match avec les joueurs qui sont là et c'est le plus important", a conclu Zidane.