"Nous avons été attristés par les remarques injustes et racistes de Luc Eymael et nous avons décidé son limogeage effectif au 27 juillet 2020", a indiqué le club dans un communiqué signé de son secrétaire général Simon Patrick.

"Le management du club s'excuse auprès de la Fédération tanzanienne de football, de ses membres, des fans et des citoyens en général pour ces remarques. Notre équipe croit au respect, à la dignité et s'oppose à toute forme de racisme", souligne le communiqué.

Dans l'enregistrement qui a circulé sur les réseaux sociaux après le match, Eymael dit: "Ces fans ne connaissent rien au football... On dirait des singes ou des chiens quand ils hurlent".

Selon la presse locale, le technicien de 60 ans, qui a officié dans plusieurs pays africains avant de venir en Tanzanie il y a quelques mois, s'est excusé pour ses propos, assurant au journal sportif Mwanaspoti qu'il "n'était pas de bonne humeur" mais qu'il n'était pas raciste.

Le championnat de Tanzanie s'est terminé dimanche avec Yanga à la deuxième place derrière le champion Simba Sports Club.

"Nous avons été attristés par les remarques injustes et racistes de Luc Eymael et nous avons décidé son limogeage effectif au 27 juillet 2020", a indiqué le club dans un communiqué signé de son secrétaire général Simon Patrick."Le management du club s'excuse auprès de la Fédération tanzanienne de football, de ses membres, des fans et des citoyens en général pour ces remarques. Notre équipe croit au respect, à la dignité et s'oppose à toute forme de racisme", souligne le communiqué.Dans l'enregistrement qui a circulé sur les réseaux sociaux après le match, Eymael dit: "Ces fans ne connaissent rien au football... On dirait des singes ou des chiens quand ils hurlent".Selon la presse locale, le technicien de 60 ans, qui a officié dans plusieurs pays africains avant de venir en Tanzanie il y a quelques mois, s'est excusé pour ses propos, assurant au journal sportif Mwanaspoti qu'il "n'était pas de bonne humeur" mais qu'il n'était pas raciste.Le championnat de Tanzanie s'est terminé dimanche avec Yanga à la deuxième place derrière le champion Simba Sports Club.