"C'est ma dernière année. En janvier, j'aurai 39 ans et je crois que c'est le moment de dire au revoir", a déclaré le champion du monde 2010 au micro de la radio espagnole Cadena Ser dans la nuit de jeudi à vendredi. L'international aux 133 sélections avec l'Espagne avait pourtant signé en mai dernier une prolongation de deux ans avec Al-Sadd, club basé à Doha.

Symbole du jeu de passes qui a mené le Barça et la sélection espagnole vers leur âge d'or, Xavi a quitté le club catalan au sommet en 2015 pour rejoindre le Qatar et commencer à s'y former comme entraîneur. Mais même s'il n'a jamais caché vouloir s'asseoir un jour sur le banc du FC Barcelone, son club formateur, ce disciple de Johan Cruyff et Pep Guardiola a écarté l'idée d'y parvenir à court terme.

"Entraîner le Barça est un défi majuscule"

" L'idée est de commencer à entraîner au Qatar pour accumuler de l'expérience, me tester moi-même. C'est une nouvelle étape et je démarre de zéro", a-t-il souligné. "Tout le monde m'imagine comme entraîneur de Barcelone à l'avenir mais je ne me projette pas encore. Entraîner le Barça est un défi majuscule, il faut être prêt et sincèrement, je sens que je ne le suis pas encore", a-t-il conclu.

"C'est ma dernière année. En janvier, j'aurai 39 ans et je crois que c'est le moment de dire au revoir", a déclaré le champion du monde 2010 au micro de la radio espagnole Cadena Ser dans la nuit de jeudi à vendredi. L'international aux 133 sélections avec l'Espagne avait pourtant signé en mai dernier une prolongation de deux ans avec Al-Sadd, club basé à Doha. Symbole du jeu de passes qui a mené le Barça et la sélection espagnole vers leur âge d'or, Xavi a quitté le club catalan au sommet en 2015 pour rejoindre le Qatar et commencer à s'y former comme entraîneur. Mais même s'il n'a jamais caché vouloir s'asseoir un jour sur le banc du FC Barcelone, son club formateur, ce disciple de Johan Cruyff et Pep Guardiola a écarté l'idée d'y parvenir à court terme. " L'idée est de commencer à entraîner au Qatar pour accumuler de l'expérience, me tester moi-même. C'est une nouvelle étape et je démarre de zéro", a-t-il souligné. "Tout le monde m'imagine comme entraîneur de Barcelone à l'avenir mais je ne me projette pas encore. Entraîner le Barça est un défi majuscule, il faut être prêt et sincèrement, je sens que je ne le suis pas encore", a-t-il conclu.