"C'était une erreur de commencer avec d'autres joueurs", déclarait l'entraîneur du PSG Mauricio Pochettino après le match contre Lyon. Le PSG ne montrait pas grand-chose dans ce match jusqu'à l'entrée d'un certain Xavi Simons sur le terrain. Après avoir joué la saison dernière contre des équipes de quatrième et de cinquième division dans le cadre de la Coupe de France, le jeune Néerlandais pouvait réaliser ses véritables débuts en Ligue 1 et ceux-ci étaient prometteurs. La percée semblait imminente pour cet énorme talent.
...

"C'était une erreur de commencer avec d'autres joueurs", déclarait l'entraîneur du PSG Mauricio Pochettino après le match contre Lyon. Le PSG ne montrait pas grand-chose dans ce match jusqu'à l'entrée d'un certain Xavi Simons sur le terrain. Après avoir joué la saison dernière contre des équipes de quatrième et de cinquième division dans le cadre de la Coupe de France, le jeune Néerlandais pouvait réaliser ses véritables débuts en Ligue 1 et ceux-ci étaient prometteurs. La percée semblait imminente pour cet énorme talent.Le fait que le monde soit aussi attentif à ce Néerlandais de 18 ans n'est en réalité pas surprenant. Simons a rejoint Barcelone à l'âge de sept ans et est devenu un phénomène sur internet grâce à une combinaison entre son excellente technique et sa coiffure à la Carlos Valderrama. Des centaines de vidéos ont été réalisées sur le nouveau prodige de La Masía, qui a distillé des passes semblables à celles d'un autre Xavi, Hernandez, le nouvel entraîneur du Barça. Mais cet engouement sur la toile est devenu un peu incontrôlable. Avec des millions de followers, le jeune Néerlandais était de plus en plus considéré comme le sauveur des équipes de jeunes avant même de fêter ses 16 ans. Après des années de vaches maigres, Xavi Simons était attendu comme celui qui sera capable de franchir le pont séparant le noyau A blaugranade la mythique La Masía. Une pression très lourde sur de si jeunes et frêles épaules.Les choses sont allées très vite pour Simons, comme le prouve le contrat de sponsoring qu'il a signé avec Nike alors qu'il n'avait que treize ans. L'adolescent néerlandais est apparu dans des publicités qui l'ont rendu millionnaire avant même qu'il n'ait joué une minute avec l'équipe A. C'est allé si loin que Simons possède déjà sa propre marque au sein de la société sportive américaine. Mais il n'a pas été possible pour lui de percer à Barcelone en raison de l'énorme pression qui pèsait sur les épaules d'entraîneurs comme Ernesto Valverde ou Quique Setién. Pour obtenir des résultats, les deux techniciens n'offraient pas trop leur chance aux jeunes, même pour des sessions d'entraînement. Voyant cela, Simons s'est dit qu'il vaudrait mieux tenter de percer dans un autre club. C'est par l'intermédiaire de l'agent Mino Raiola - encore lui - qu'il s'est retrouvé au PSG à l'âge de seize ans.Voulait-il gagner encore plus d'argent ? Peut-être, car on dit qu'il percevait déjà un salaire annuel d'un million d'euros, mais le plus important était semble-t-il le projet sportif des Parisiens. Il est déjà autorisé à jouer avec les U19 dans la prestigieuse Youth League et pourra souvent s'entraîner avec le noyau A. L'arrivée de Mauricio Pochettino en janvier de l'année dernière a donné un coup de fouet au projet. L'Argentin est connu pour donner des opportunités aux jeunes joueurs, comme on a pu le constater avec Harry Kane à Tottenham. C'est comme ça que Xavi Simons a pu participer à la Coupe de France.Seulement, l'été fut chaud en France où le PSG a acheté les joueurs vedettes les uns après les autres. Simons doit à nouveau se contenter de l'ombre et de la Youth League. Pochettino voit le jeune homme plus comme un attaquant que comme un milieu de terrain, mais il a la concurrence cette saison avec des joueurs de la trempe de Neymar, Lionel Messi, Ángel di María, Georginio Wijnaldum, Julian Draxler et Rafinha Alcantara. Imaginez juste. Il effectue ses vrais débuts en Ligue 1 en janvier dernier contre Lyon.Cela fait beaucoup de temps perdu selon Simons, qui, après ce match inaugural dans le championnat français, n'a plus participé qu'à trois rencontres, dont deux montées de 10 minutes ou moins. Cela incite le joueur et son entourage à réfléchir à son avenir. Le PSG est-il encore l'endroit idéal pour faire son trou ? Son contrat expire cet été et l'attaquant de 18 ans peut sans doute aller voir ailleurs car il ne semble guère être question d'une prolongation pour le moment. Le PSG fait un effort, mais c'est Raiola qui freine des deux pieds.Selon plusieurs médias espagnols, la prochaine destination de Simons pourrait bien être le FC Barcelone. Le jeune talent a quitté la Catalogne trop tôt, car sous Ronald Koeman, l'équipe première a de nouveau ouvert les portes aux produits de La Masía. Sous la houlette du nouveau président Joan Laporta, les jeunes sont devenus la pierre angulaire du club et ils sont devenus vitals pour son retour au premier plan dans un contexte financier compliqué. Il suffit de regarder les percées de Pedri, Ansu Fati, Gavi ... tous issus des jeunes du club et qui font actuellement fureur dans l'équipe A. De plus, un retour de Simons en Catalogne profiterait également à l'image du club. A 18 ans, Simons est déjà un succès commercial et ramener un enfant de la maison au Camp Nou est peut-être une opportunité à ne pas manquer pour le club. Mais la concurrence ne sera pas moins féroce au milieu avec les Pedri, Gavi et De Jong. Il appartient maintenant à Xavi Simons de faire un choix réfléchi pour la suite de sa carrière. Pourra-t-il révéler son potentiel la saison prochaine ou restera-t-il à jamais un phénomène de mode sur Internet ?