En fait, c'est le scénario parfait pour une série. Les Game of Thrones version Ville des Lumières. Avec, dans les rôles principaux, un footballeur doué, son père, un riche Arabe, un prodige français, un Basque et maintenant un entraîneur allemand. Et dans les rôles secondaires, d'autres personnages riches en couleurs : un directeur sportif portugais, un killer uruguayen, des soldats brésiliens, italiens et français, plus, en marge, un Belge qui se demande pourquoi, au coeur de Paris, il ne découvre rien de la culture française.
...