"Vous avez rendu fier tout un pays parce que vous gagné ensemble (...) parce que vous avez marié l'excellence individuelle avec le sens irréprochable du collectif", a déclaré le chef de l'Etat français dans la salle des fêtes de l'Elysée où trônait la Coupe du monde. "Vous avez montré que ce sont plutôt les épreuves traversées (...) qui font les grandes équipes", a-t-il résumé, en rappelant que, avant la compétition, la presse était "méfiante" et le public "sceptique".

Puis il est revenu sur tous les matches de la compétition: "le récital" contre l'Argentine, "l'un des plus beaux matches de l'histoire du football", le "combat" contre l'Uruguay, "le match âpre" contre les Diables Rouges belges en demi-finale...

Emmanuel Macron a rendu un vibrant hommage à Didier Deschamps, qui est "entré au Panthéon mondial" du football après avoir été "l'homme des grandes victoires françaises de ces 30 dernières années".