Le vice-champion d'Ukraine, comme Bruges, mène son championnat national avec 6 points sur 6. Le Dynamo Kiev a gagné samedi 0-3 au FK Lviv. "Ce matin, nous avons tenu une réunion, je pense que nous savons tout sur notre adversaire", a estimé Philippe Clément, entraîneur du Club Bruges. "Avec Eduard Sobol (Ukrainien venu du Shakhtar Donetsk, ndlr) j'avais un bon assistant. A la fin de la réunion, il m'a dit que ce que j'avais dit sur Kiev était exact."

"Est-ce que je vais faire beaucoup de rotation pendant cette période ? A Genk, j'ai beaucoup fait ça la saison dernière, en août. Mais la situation était différente, je travaillais à Genk depuis six mois. Nous avions fait deux ou trois transferts, la base était déjà là. Les garçons savaient quoi faire. Nous sommes ici depuis cinq à six semaines maintenant. Les choses vont de mieux en mieux. Mais il y a encore beaucoup de marge de progression. Je pense qu'il n'est pas sage de tout changer. Mais je prendrai en compte les situations individuelles dans les semaines à venir."

Vendredi soir, la confiance a été engrangée après avoir renvoyé Saint-Trond à la maison sur le score de 6-0. Cependant, Clément n'a pas trouvé ce duel comme un véritable indicateur.

"Ce matin, nous avons vu des images du Dynamo. C'est une bonne équipe avec beaucoup de mouvement, c'est une équipe jeune. Nous devrons être les meilleurs pour gagner", a souligné Vormer.

Si Bruges se défait de Kiev, le club suisse du FC Bâle ou autrichien du LASK Linz constituera l'ultime obstacle, au tour de barrage, avant la phase de groupes. Tel est le résultat du tirage au sort lundi à Nyon. "J'ai vu Bâle contre le PSV, qui est aussi une bonne équipe. Mais commençons par Kiev, c'est déjà assez difficile", a insisté Vormer. "J'ai un bon pressentiment sur ce que je vois à l'entraînement. Nous allons faire tout notre possible pour entrer dans la phase de groupes de la Ligue des Champions."

Vormer a aussi confié son sentiment sur l'arrivée du gardien de but Simon Mignolet. "C'est toujours bon quand de nouveaux joueurs arrivent. Avec Simon, nous nous en sortons très bien. Il a beaucoup d'expérience, a joué à Sunderland et à Liverpool pendant de nombreuses années. Je ne pense pas que beaucoup de gens se seraient attendus à ce transfert, moi non plus", a reconnu le Néerlandais. Qualifié, le Diable Rouge n'est pas assuré d'être aligné mardi soir.