"Je sais que les premiers mois ont été compliqués", a reconnu l'attaquant du Real, recruté cet été en provenance de Chelsea pour plus de 100 millions d'euros et qui a débuté la saison blessé à une cuisse.

"Il y a eu ma blessure, tout le monde s'attend à ce que je marque trois buts à chaque match... Il faut un peu de temps, à moi de donner le maximum à l'entraînement, de prendre du plaisir sur le terrain comme je l'ai fait toute ma carrière et les buts vont venir, les beaux gestes vont venir", a-t-il promis en conférence de presse.

Alors que l'adaptation du Belge a mis un peu plus de temps que prévu, la presse espagnole a critiqué son poids au sortir de l'été et l'attaquant, qui a fait ses grands débuts en match officiel mi-septembre, n'a joué que quatre rencontres sans être déterminant dans le jeu (aucun but, aucune passe décisive).

"Les critiques c'est normal qu'elles soient là, elles ne me font pas mal, pas du tout. Je n'y ai jamais vraiment prêté attention, je sais quand je joue bien, je sais quand je ne joue pas bien", a dédramatisé Hazard.

"Honnêtement je me sens à 100%, la blessure est derrière moi. (...) Quand je vais commencer à marquer, à être décisif, à faire des bons matches, ça va s'enchaîner tout simplement. Voilà ce qui me manque, un bon match, un but, une passe, quelque chose pour lancer ma saison", a-t-il poursuivi, évoquant "une question de confiance".

"A moi de faire en sorte d'être un des meilleurs joueurs du monde"

L'attaquant international belge a assuré être conscient des attentes autour de lui mais il s'est dit certain de parvenir à s'imposer au Real.

"A moi de faire en sorte d'être un des meilleurs joueurs du monde, tout simplement", a-t-il souri. "Je n'ai pas de doute sur mes capacités, mes qualités. Je sais que je suis un très bon joueur. Quand je dis que ça marche à la confiance, une fois que je serai en confiance, je donnerai le meilleur de moi-même sur le terrain", a-t-il conclu.