Tottenham en veut encore

Jan Vertonghen (défenseur de Tottenham): "On veut revivre ça, il y a de plus gros favoris que nous, mais il y en avait aussi l'année dernière. On sait de quoi on est capable, on sait ce qu'on veut faire et on a énormément confiance en nous. On a parcouru un long chemin, il ne faut pas l'oublier. On a travaillé très dur pour y arriver et ça montre à quel point on a bien travaillé ces 6-7 dernières années. Mais on en veut plus, on a toujours très faim et on espère faire mieux que l'an dernier".

Un groupe stable mais pas usé

Vertonghen: "On s'améliore tous les ans. L'an dernier, on est allé en finale de C1, de nouveaux joueurs sont arrivés, ça apporte de la fraicheur. Je n'ai pas le sentiment (qu'il y ait de l'usure), je vois beaucoup de joie dans le vestiaire et quand on va sur le terrain pour l'entraînement".

Tottenham va redresser la tête

Mauricio Pochettino (entraîneur de Tottenham): "On espère gagner demain (mardi) pour être dans une meilleur position que la saison dernière où, après trois matches, on avait seulement un point. Personne ne croyait en nous, mais regardez ce qui s'est passé après, on est allé en finale. En football, ce qui compte ce n'est pas comment on commence - même si c'est important - mais comment on finit. Une saison, c'est long, il faut être calme, être fort mentalement. Il faut s'attendre à ce que les joueurs ne soient pas aussi bons à certaines périodes, mais le plus important est d'y croire. Il faut avoir les idées claires sur qui on est, où on en est et où on veut arriver, et il faut travailler dur.

L'erreur de Lloris, c'est du passé

Pochettino: "Ce sont des situations qui arrivent dans le foot mais la philiosphie (de jeu) et les idées sont trop importantes pour qu'une seule erreur change tout. Il peut arriver à un attaquant de rater un but, à un joueur de rater un pénalty ou une passe et c'est la même chose. Ça peut provoquer un but adverse ou nous empêcher d'en marquer, mais ça arrive, c'est le football. Il faut oublier ça et continuer à avancer. Le football est fait d'erreurs, on arrivera jamais à les éviter, même en s'entraînant... Je dis toujours à mes joueurs que je ne leur en voudrai jamais de faire des erreurs, parce que ça veut dire qu'ils ont tenté quelque chose. C'est comme ça que j'analyse les matches ou les performances des joueurs.

Le Bayern, éternel favori

Pochettino: "C'est un club qui se prépare tous les ans pour gagner la compétition en raison de leur histoire. C'est un grand club avec d'excellents joueurs, c'est un club qui peut être un prétendant à la victoire finale, c'est certain.