Être repris sur la liste ne veut pas dire que le joueur en question pourra compter sur un temps de jeu important en Coupe d'Europe, car l'UEFA permet aux clubs de transmettre une longue liste de footballeurs. Par exemple, l'Ajax, le Shakhtar Donetsk et le Real Madrid franchissent allègrement l...

Être repris sur la liste ne veut pas dire que le joueur en question pourra compter sur un temps de jeu important en Coupe d'Europe, car l'UEFA permet aux clubs de transmettre une longue liste de footballeurs. Par exemple, l'Ajax, le Shakhtar Donetsk et le Real Madrid franchissent allègrement le cap des quarante joueurs. Pep Guardiola restreint toutefois sa sélection. Le Catalan n'a en effet choisi que 22 éléments qu'il juge aptes à former le noyau de Ligue des Champions. La présence du Belge Roméo Lavia sur cette liste est donc significative. Il est le deuxième joueur issu du Royaume à pouvoir entrer en lice sous le maillot de Manchester City durant le bal des champions, après Kevin De Bruyne. Le médian, âgé de 17 ans seulement, a effectué ses débuts au White Star, mais a rapidement intégré Anderlecht. Il a attiré l'attention de Manchester City et a franchi la Manche l'été dernier. Il a été élu meilleur joueur de la saison en U23 et a rapidement obtenu la permission de s'entraîner avec les troupes de Guardiola. Lavia peut mûrir en toute sérénité dans l'ombre de deux médians chevronnés, le Brésilien Fernandinho (36 ans), qui compte jouer encore une saison, et l'Espagnol Rodri (25 ans). Ces deux joueurs le précèdent logiquement dans la hiérarchie, même s'il serait évidemment fabuleux pour la Belgique que City associe Lavia à De Bruyne. Quoi qu'il en soit, la promotion de Roméo dans le noyau A dévoile la confiance que voue Guardiola au jeune Belge.