A la fin de l'année prochaine, l'équipe de Roberto Martinez, qui occupe la première place du classement FIFA y retrouvera peut-être la France, son bourreau en demi-finale de la dernière Coupe du monde.

La soirée a bien débuté pour les Diables rouges, privés pour l'occasion de Witsel et Meunier, suspendus. Ils ont ouvert la marque dès la 3e minute via une frappe lointaine de Youri Tielemans, déjà buteur et impressionnant face à l'Angleterre dimanche.

Mais les Danois, plus agressifs sur le porteur du ballon, ont égalisé peu après le quart d'heure via une tête de Wind, servi chanceusement suite à un centre de Braithwaithe dévié par Vertonghen (1-1, 17e).

Alors qu'un nul lui suffisait pour s'éviter une élimination, la Belgique a continué à aller de l'avant, parfois de manière désorganisée, pour tenter de s'offrir un succès rassurant.

Celui-ci a mis du temps à se dessiner et a porté une nouvelle fois la griffe de Romelu Lukaku, son buteur patenté. Parfaitement servi par un caviar de De Bruyne puis par un autre de Thorgan Hazard, l'attaquant de l'Inter a rassuré tout le monde en l'espace d'une grosse dizaine de minutes, d'abord du pied (57e) puis de la tête (69e).

Mais les Belges s'offrirent néanmoins une frayeur à cause d'une incroyable erreur du gardien Thibaut Courtois. Suite à une balle en retrait anodine de Nacer Chadli, le gardien du Real Madrid ratait son contrôle et encaissait un but gag (86e), ramenant un mince espoir dans le clan danois.

Mais une minute plus tard, le Rémois Thomas Foket, tout juste monté au jeu, offrait une nouvelle passe décisive à De Bruyne, qui scellait le sort des partenaires d'Eriksen et qualifié au passage la Belgique.

A la fin de l'année prochaine, l'équipe de Roberto Martinez, qui occupe la première place du classement FIFA y retrouvera peut-être la France, son bourreau en demi-finale de la dernière Coupe du monde. La soirée a bien débuté pour les Diables rouges, privés pour l'occasion de Witsel et Meunier, suspendus. Ils ont ouvert la marque dès la 3e minute via une frappe lointaine de Youri Tielemans, déjà buteur et impressionnant face à l'Angleterre dimanche. Mais les Danois, plus agressifs sur le porteur du ballon, ont égalisé peu après le quart d'heure via une tête de Wind, servi chanceusement suite à un centre de Braithwaithe dévié par Vertonghen (1-1, 17e).Alors qu'un nul lui suffisait pour s'éviter une élimination, la Belgique a continué à aller de l'avant, parfois de manière désorganisée, pour tenter de s'offrir un succès rassurant.Celui-ci a mis du temps à se dessiner et a porté une nouvelle fois la griffe de Romelu Lukaku, son buteur patenté. Parfaitement servi par un caviar de De Bruyne puis par un autre de Thorgan Hazard, l'attaquant de l'Inter a rassuré tout le monde en l'espace d'une grosse dizaine de minutes, d'abord du pied (57e) puis de la tête (69e).Mais les Belges s'offrirent néanmoins une frayeur à cause d'une incroyable erreur du gardien Thibaut Courtois. Suite à une balle en retrait anodine de Nacer Chadli, le gardien du Real Madrid ratait son contrôle et encaissait un but gag (86e), ramenant un mince espoir dans le clan danois.Mais une minute plus tard, le Rémois Thomas Foket, tout juste monté au jeu, offrait une nouvelle passe décisive à De Bruyne, qui scellait le sort des partenaires d'Eriksen et qualifié au passage la Belgique.