Mardi, Unai Emery, l'entraîneur de Villareal, était annoncé quasiment partant du "Sous-Marin Jaune" après avoir été contacté par Newcastle, le nouveau riche du football anglais (et du football mondial). L'ancien technicien du FC Séville, du PSG et d'Arsenal avait laissé planer le doute avant la rencontre de Champions League qui opposait le club espagnol aux Young Boys de Berne. "La seule chose certaine, c'est que Newcastle m'a fait part d'un intérêt", avait-il confié mardi soir. "Mais j'ai pensé au match toute la journée et je n'ai plus eu de nouvelles. Il n'y a pas d'offre et si c'était le cas, elle passerait par le club. Je parlerai avec Fernando Roig Alfonso, le président de Villareal. J'ai du respect pour l'équipe et le club. Ma décision pourrait aller dans un sens comme dans l'autre. Je ne ferme, ni n'ouvre la porte, mais je ne dis pas non à cet intérêt. "

Mais la porte se serait finalement refermée selon plusieurs médias espagnols, dont Onda Cero. Unai Emery aurait décidé de rester à Villarreal et aurait fait part de ses intentions à son président dès le coup de sifflet du match gagné par le "Sous-Marin Jaune" contre les Young Boys.

Mardi, Unai Emery, l'entraîneur de Villareal, était annoncé quasiment partant du "Sous-Marin Jaune" après avoir été contacté par Newcastle, le nouveau riche du football anglais (et du football mondial). L'ancien technicien du FC Séville, du PSG et d'Arsenal avait laissé planer le doute avant la rencontre de Champions League qui opposait le club espagnol aux Young Boys de Berne. "La seule chose certaine, c'est que Newcastle m'a fait part d'un intérêt", avait-il confié mardi soir. "Mais j'ai pensé au match toute la journée et je n'ai plus eu de nouvelles. Il n'y a pas d'offre et si c'était le cas, elle passerait par le club. Je parlerai avec Fernando Roig Alfonso, le président de Villareal. J'ai du respect pour l'équipe et le club. Ma décision pourrait aller dans un sens comme dans l'autre. Je ne ferme, ni n'ouvre la porte, mais je ne dis pas non à cet intérêt. "Mais la porte se serait finalement refermée selon plusieurs médias espagnols, dont Onda Cero. Unai Emery aurait décidé de rester à Villarreal et aurait fait part de ses intentions à son président dès le coup de sifflet du match gagné par le "Sous-Marin Jaune" contre les Young Boys.