Depuis qu'Eden Hazard , désormais âgé de 31 ans, est arrivé dans la capitale espagnole lors de l'été 2019, c'est la septième fois qu'il a la possibilité de disputer un Clasico contre le Barça. Six se déroulés dans le cadre du championnat et un lors d'une Supercoupe d'Espagne. Dans aucun de ces duels, notre compatriote n'a obtenu une seule minute de jeu...

Sous Zinédine Zidane, c'est les blessures qui avaient privé notre compatriote de ces duels si particuliers du football espagnol. Depuis l'arrivée de Carlo Ancelotti, le Belge est plus souvent fit mais le technicien italien ne le considère tout simplement pas comme assez bon par rapport à ses concurrents. Hazard n'est plus que quatrième dans la hiérarchie des ailiers, derrière Vinícius Júnior, Rodrygo et Marco Asensio.

Alors que Karim Benzema devrait manquer le Clasico pour cause de blessure, il y a une lueur d'espoir qui renâit pour Hazard. Le Brainois pourra-t-il enfin goûter au match le plus médiatisé de la planète ? Lors de la précédente blessure de l'attaquant français en février dernier, Ancelotti a essayé plusieurs solutions pour composer sa ligne d'attaque, mais le numéro 7 merengue ne figurait dans aucun de ces scénarios. Même, Gareth Bale, lui aussi tombé au rang des inutiles, a été titularisé une fois. C'est dire la disgrâce pour le capitaine des Diables rouges.

19 % de temps de jeu

En bref, Eden Hazard, libéré des blessures depuis trois mois, n'entre plus du tout dans les plans de l'entraîneur principal du Real Madrid. Lors des 16 matches de la Casa Blanca en 2022, il n'a obtenu que... 278 petites minutes, soit seulement 19 % du temps de jeu total. Un cauchemar pour un footballeur qui n'aime rien tant que d'être sur le terrain.

Pendant le mercato d'hiver, les rumeurs ont enflé sur son départ, mais Hazard lui-même semblait croire qu'il pourrait revenir plus souvent sur la pelouse lors de cette seconde partie de saison. Ce n'est absolument pas le cas et sa situation semble même s'être empirée.

Eden Hazard s'est habitué au port de la chasuble sur le bord du terrain du Santiago Bernabeu. Mais il faudra retrouver plus souvent le chemin des prés en vue du Mondial 2022., iStock
Eden Hazard s'est habitué au port de la chasuble sur le bord du terrain du Santiago Bernabeu. Mais il faudra retrouver plus souvent le chemin des prés en vue du Mondial 2022. © iStock

Et après cette saison ?

La question est de savoir ce qu'il fera l'été prochain. Carlo Ancelotti sera probablement encore l'entraîneur du Real la saison prochaine, vu que le titre national semble de plus en plus devenir une certitude. De plus, l'arrivée de Kylian Mbappé semble de plus en plus se dessiner. Et qui sait si Erling Haaland ne viendra pas poser ses valises au Santiago Bernabeu. Hazard aurait donc deux sérieux concurrents de plus dans les pattes, ce qui n'augmentera certainement pas son temps de jeu, sauf pandémie au sein de la division offensive.

Capitaine à la Coupe du monde 2022

Eden Hazard est encore lié à la Casa Blanca jusqu'en juin 2024 mais il serait clairement dans son intérêt de changer de club, certainement dans la perspective de la Coupe du monde qui commencera en novembre prochain. Il peut cependant toujours compter sur le soutien de son sélectionneur Roberto Martínez qui a clairement expliqué dans une récente interview accordée à l'agence de presse EFE que les Diables Rouges avaient toujours besoin de leur capitaine.

"En club, il n'a plus la même importance que celle qu'il a pu avoir à Chelsea ou à Lille, mais il reste toujours aussi important à nos yeux. Eden est quelqu'un de très rationnel et il n'a pas d'ego qui l'aveugle. Chez les Diables rouges, il reste notre capitaine et nous avons toute confiance en lui", a affirmé Martinez.

Sous la liquette diabolique, il n'a joué qu'un seul match complet au cours des deux dernières années. C'était contre la Finlande, lors du dernier duel de poule de l'Euro. Retrouver le rythme de la compétition en vue de la Coupe du monde 2022 semble nécessaire et vital . Martínez a également fait savoir que Hazard, et il n'est pas le seul en équipe nationale, se cherchera un nouveau point de chute pour jouer plus souvent. À huit mois de la Coupe du monde, nous sommes dans une situation particulière. Nous ne savons vraiment pas combien de joueurs de l'équipe nationale vont changer de club dans les prochains mois. Eden Hazard est dans la même situation.

Depuis qu'Eden Hazard , désormais âgé de 31 ans, est arrivé dans la capitale espagnole lors de l'été 2019, c'est la septième fois qu'il a la possibilité de disputer un Clasico contre le Barça. Six se déroulés dans le cadre du championnat et un lors d'une Supercoupe d'Espagne. Dans aucun de ces duels, notre compatriote n'a obtenu une seule minute de jeu...Sous Zinédine Zidane, c'est les blessures qui avaient privé notre compatriote de ces duels si particuliers du football espagnol. Depuis l'arrivée de Carlo Ancelotti, le Belge est plus souvent fit mais le technicien italien ne le considère tout simplement pas comme assez bon par rapport à ses concurrents. Hazard n'est plus que quatrième dans la hiérarchie des ailiers, derrière Vinícius Júnior, Rodrygo et Marco Asensio.Alors que Karim Benzema devrait manquer le Clasico pour cause de blessure, il y a une lueur d'espoir qui renâit pour Hazard. Le Brainois pourra-t-il enfin goûter au match le plus médiatisé de la planète ? Lors de la précédente blessure de l'attaquant français en février dernier, Ancelotti a essayé plusieurs solutions pour composer sa ligne d'attaque, mais le numéro 7 merengue ne figurait dans aucun de ces scénarios. Même, Gareth Bale, lui aussi tombé au rang des inutiles, a été titularisé une fois. C'est dire la disgrâce pour le capitaine des Diables rouges.En bref, Eden Hazard, libéré des blessures depuis trois mois, n'entre plus du tout dans les plans de l'entraîneur principal du Real Madrid. Lors des 16 matches de la Casa Blanca en 2022, il n'a obtenu que... 278 petites minutes, soit seulement 19 % du temps de jeu total. Un cauchemar pour un footballeur qui n'aime rien tant que d'être sur le terrain.Pendant le mercato d'hiver, les rumeurs ont enflé sur son départ, mais Hazard lui-même semblait croire qu'il pourrait revenir plus souvent sur la pelouse lors de cette seconde partie de saison. Ce n'est absolument pas le cas et sa situation semble même s'être empirée.La question est de savoir ce qu'il fera l'été prochain. Carlo Ancelotti sera probablement encore l'entraîneur du Real la saison prochaine, vu que le titre national semble de plus en plus devenir une certitude. De plus, l'arrivée de Kylian Mbappé semble de plus en plus se dessiner. Et qui sait si Erling Haaland ne viendra pas poser ses valises au Santiago Bernabeu. Hazard aurait donc deux sérieux concurrents de plus dans les pattes, ce qui n'augmentera certainement pas son temps de jeu, sauf pandémie au sein de la division offensive.Eden Hazard est encore lié à la Casa Blanca jusqu'en juin 2024 mais il serait clairement dans son intérêt de changer de club, certainement dans la perspective de la Coupe du monde qui commencera en novembre prochain. Il peut cependant toujours compter sur le soutien de son sélectionneur Roberto Martínez qui a clairement expliqué dans une récente interview accordée à l'agence de presse EFE que les Diables Rouges avaient toujours besoin de leur capitaine."En club, il n'a plus la même importance que celle qu'il a pu avoir à Chelsea ou à Lille, mais il reste toujours aussi important à nos yeux. Eden est quelqu'un de très rationnel et il n'a pas d'ego qui l'aveugle. Chez les Diables rouges, il reste notre capitaine et nous avons toute confiance en lui", a affirmé Martinez.Sous la liquette diabolique, il n'a joué qu'un seul match complet au cours des deux dernières années. C'était contre la Finlande, lors du dernier duel de poule de l'Euro. Retrouver le rythme de la compétition en vue de la Coupe du monde 2022 semble nécessaire et vital . Martínez a également fait savoir que Hazard, et il n'est pas le seul en équipe nationale, se cherchera un nouveau point de chute pour jouer plus souvent. À huit mois de la Coupe du monde, nous sommes dans une situation particulière. Nous ne savons vraiment pas combien de joueurs de l'équipe nationale vont changer de club dans les prochains mois. Eden Hazard est dans la même situation.