Le Bayern Munich s'est imposé 0-1 au Borussia Dortmund pour le premier 'Klassiker' de l'histoire disputé à huis clos. Les Bavarois, grâce à un lob subtil de Joshua Kimmich, comptent désormais sept points d'avance sur leur adversaire du jour et ont fait un grand pas vers leur huitième titre national de rang.

Thorgan Hazard était titulaire pour le BVB alors qu'Axel Witsel, de retour de blessure, est monté au jeu à la 85e minute de ce match comptant pour la 28e journée de Bundesliga, premier championnat d'Europe a avoir repris la compétition malgré la pandémie de Covid-19.

Le match a débuté avec une action pour le Norvégien Erling Haaland, dont la frappe a été repoussée sur la ligne par Jérôme Boateng (1e). C'est ensuite le Rekordmeister, via Serge Gnabry, qui a obligé Piszczek à sauver le cuir à même la ligne (19e).

Après deux tentatives signées Kingsley Coman (24e) et Leon Goretzka (40e), le Bayern a ouvert le score grâce à son milieu de terrain allemand Joshua Kimmich, auteur d'un lob à l'entrée de la surface. Avancé, Roman Bürki n'a pu qu'effleurer le ballon (0-1, 43e).

Idéalement servi par Thorgan Hazard, Haaland a manqué l'égalisation. Sa frappe, déviée par Boateng, est passée proche du poteau de Manuel Neuer (58e), qui fêtait sa 400e apparition en Bundesliga.

Mahmoud Dahoud s'est d'ailleurs encore heurté au portier bavarois (80e) alors que Robert Lewandowski, 27 buts en 26 rencontres de championnat, a trouvé le poteau (83e).

A six journées de l'épilogue, la formation d'Hansi Flick possède donc un matelas de 7 unités sur son rival, soit une autoroute vers un huitième titre consécutif. Toutefois, les Bavarois doivent encore affronter Leverkusen et Mönchengladbach, deux équipes au coude à coude pour une qualification pour la Ligue des champions.

Mauvaise affaire pour Leverkusen

Wolfsburg et Koen Casteels ont signé un probant résultat mardi soir à l'occasion de la 28e journée de Bundesliga. Les Loups, battus le weekend dernier, se sont remis sur de bons rails grâce à une victoire 1-4 sur le terrain du Bayer Leverkusen, qui n'avait plus connu la défaite depuis sept matches de championnat.

Marin Pongracic a ouvert le score d'une tête à la suite d'un coup franc (0-1, 43e). Maximilian Arnold a doublé l'avance des siens sur un coup franc dévié (0-2, 64e) avant une réalisation de Renato Steffen (0-3, 68e) et un doublé de Pongracic (0-4, 75e). Le Bayer, invaincu depuis le 1er février, a sauvé l'honneur via Julian Baumgartlinger (1-4, 86e).

Wolfsburg compte 42 points et s'accroche à la 6e place, qualificative pour les préliminaires de l'Europa League. De son côté, le Bayer (53 pts), pourrait faire la mauvaise opération en vue de la Ligue des Champions si Leipzig (3e, 54 pts) venait à s'imposer mercredi contre le Hertha Berlin.

Simultanément, le Borussia Mönchengladbach (5e, 52 pts) a été tenu en échec au Werder Brême (0-0), pourtant à la lutte pour le maintien. Le Werder est 17e avec 22 unités au compteur.

Le dernier match de la soirée a vu l'Eintracht Francfort et Fribourg se quittés sur le score de 3-3. Fribourg est 7e et accuse un retard de quatre points sur Wolfsburg, dernier européen, alors que l'Eintracht est 14e (29 pts).

Le Bayern Munich s'est imposé 0-1 au Borussia Dortmund pour le premier 'Klassiker' de l'histoire disputé à huis clos. Les Bavarois, grâce à un lob subtil de Joshua Kimmich, comptent désormais sept points d'avance sur leur adversaire du jour et ont fait un grand pas vers leur huitième titre national de rang.Thorgan Hazard était titulaire pour le BVB alors qu'Axel Witsel, de retour de blessure, est monté au jeu à la 85e minute de ce match comptant pour la 28e journée de Bundesliga, premier championnat d'Europe a avoir repris la compétition malgré la pandémie de Covid-19. Le match a débuté avec une action pour le Norvégien Erling Haaland, dont la frappe a été repoussée sur la ligne par Jérôme Boateng (1e). C'est ensuite le Rekordmeister, via Serge Gnabry, qui a obligé Piszczek à sauver le cuir à même la ligne (19e). Après deux tentatives signées Kingsley Coman (24e) et Leon Goretzka (40e), le Bayern a ouvert le score grâce à son milieu de terrain allemand Joshua Kimmich, auteur d'un lob à l'entrée de la surface. Avancé, Roman Bürki n'a pu qu'effleurer le ballon (0-1, 43e). Idéalement servi par Thorgan Hazard, Haaland a manqué l'égalisation. Sa frappe, déviée par Boateng, est passée proche du poteau de Manuel Neuer (58e), qui fêtait sa 400e apparition en Bundesliga.Mahmoud Dahoud s'est d'ailleurs encore heurté au portier bavarois (80e) alors que Robert Lewandowski, 27 buts en 26 rencontres de championnat, a trouvé le poteau (83e). A six journées de l'épilogue, la formation d'Hansi Flick possède donc un matelas de 7 unités sur son rival, soit une autoroute vers un huitième titre consécutif. Toutefois, les Bavarois doivent encore affronter Leverkusen et Mönchengladbach, deux équipes au coude à coude pour une qualification pour la Ligue des champions.Wolfsburg et Koen Casteels ont signé un probant résultat mardi soir à l'occasion de la 28e journée de Bundesliga. Les Loups, battus le weekend dernier, se sont remis sur de bons rails grâce à une victoire 1-4 sur le terrain du Bayer Leverkusen, qui n'avait plus connu la défaite depuis sept matches de championnat.Marin Pongracic a ouvert le score d'une tête à la suite d'un coup franc (0-1, 43e). Maximilian Arnold a doublé l'avance des siens sur un coup franc dévié (0-2, 64e) avant une réalisation de Renato Steffen (0-3, 68e) et un doublé de Pongracic (0-4, 75e). Le Bayer, invaincu depuis le 1er février, a sauvé l'honneur via Julian Baumgartlinger (1-4, 86e). Wolfsburg compte 42 points et s'accroche à la 6e place, qualificative pour les préliminaires de l'Europa League. De son côté, le Bayer (53 pts), pourrait faire la mauvaise opération en vue de la Ligue des Champions si Leipzig (3e, 54 pts) venait à s'imposer mercredi contre le Hertha Berlin. Simultanément, le Borussia Mönchengladbach (5e, 52 pts) a été tenu en échec au Werder Brême (0-0), pourtant à la lutte pour le maintien. Le Werder est 17e avec 22 unités au compteur. Le dernier match de la soirée a vu l'Eintracht Francfort et Fribourg se quittés sur le score de 3-3. Fribourg est 7e et accuse un retard de quatre points sur Wolfsburg, dernier européen, alors que l'Eintracht est 14e (29 pts).