"Je continuerai à me battre devant les tribunaux", a précisé Platini, qui est suspendu pour quatre ans de toute activité liée au football. "Je suis certain de ne pas avoir commis la moindre faute". Le Français tenait à prendre la parole, dans ce qui a été son "dernier discours au Congrès de l'UEFA". Après les quelques minutes de parole de l'ancien milieu de terrain, le président de la Fifa, Gianni Infantino, s'est également exprimé, évoquant une "page qui se tourne" et le "début d'un nouveau chapitre".

La prise de parole de Platini était controversée, l'ancien dirigeant ayant été sanctionné l'an dernier d'une lourde suspension de toute activité liée au football par le comité d'éthique de la Fifa, à la suite de la découverte d'un paiement suspect ordonné par Sepp Blatter, alors président de la Fifa. La sanction, initialement de 8 ans, a ensuite été réduite à 4 ans après appel devant le tribunal arbitral du sport.

Platini et Blatter, également suspendu, ont toujours affirmé ne pas avoir violé les règles de bonne conduite.