Le tribunal d'Almeria a prononcé mercredi une condamnation de quatre ans de prison, sans précision d'un éventuel sursis, à l'encontre de Santi Mina, joueur du Celta Vigo. L'Espagnol de 26 ans a été reconnu coupable d'abus sexuels pour des faits qui remontent à 2017. Santi Mina s'est porté en appel mais a été écarté par son club.

"Le Celta respecte le droit à l'appel du joueur mais est obligé de prendre des mesures au regard d'agissements qui ternissent l'image du club", a indiqué la formation de Liga dans un communiqué.

Le joueur devra également s'acquitter d'une amende de 50.000 euros et ne pas approcher à moins de 500 mètres de la victime pendant 12 ans.

Mina, formé au club, a aussi évolué à Valence de 2015 à 2019 avant de retourner en Galice. Cette saison, il a disputé 33 matches, compilant 7 buts et 3 assists.

Le tribunal d'Almeria a prononcé mercredi une condamnation de quatre ans de prison, sans précision d'un éventuel sursis, à l'encontre de Santi Mina, joueur du Celta Vigo. L'Espagnol de 26 ans a été reconnu coupable d'abus sexuels pour des faits qui remontent à 2017. Santi Mina s'est porté en appel mais a été écarté par son club."Le Celta respecte le droit à l'appel du joueur mais est obligé de prendre des mesures au regard d'agissements qui ternissent l'image du club", a indiqué la formation de Liga dans un communiqué. Le joueur devra également s'acquitter d'une amende de 50.000 euros et ne pas approcher à moins de 500 mètres de la victime pendant 12 ans. Mina, formé au club, a aussi évolué à Valence de 2015 à 2019 avant de retourner en Galice. Cette saison, il a disputé 33 matches, compilant 7 buts et 3 assists.