S'il arrive de marquer un but contre son camp en football, il est beaucoup plus rare d'en inscrire trois au cours d'un même match. L'internationale néo-zélandaise Meikayla Moore a connu cette mésaventure dimanche face aux Etats-Unis, lors de la SheBelieves Cup féminine jouée à Los Angeles. Les Américaines ont gagné le match 5-0.

La défenseure de Liverpool a mal débuté son 50e match international. Dès la 5e minute, elle déviait du pied droit dans ses filets un centre venu de la gauche de Sophia Smith. Une minute plus tard, c'est de la tête que Moore prolongeait un service de Sofia Huerta dans son propre but. On ne jouait que depuis 36 minutes lorsque le ballon était cette fois dévié du pied gauche à la suite d'un centre venu de la gauche de Margaret Purce, offrant le 3-0 à l'équipe américaine. Trois buts : un du pied droit, un de la tête et un du pied gauche, le tout au cours de la même mi-temps et sans aucun autre but marqué par ailleurs.

C'est la définition parfaite du véritable "hat trick", le coup du chapeau. Sauf que dans le cas présent il a été réalisé dans le mauvais but.

La coach néo-zélandaise Jitka Klimkova a alors décidé de mettre fin au calvaire de la malheureuse Meikayla Moore et l'a remplacée à la 40e minute par Rebekah Stott. "Elle a vécu une journée difficile. Elle est triste et déçue, mais c'est une personne incroyable et une joueuse qui a toute sa place dans cette équipe. Nous sommes toutes derrière elle dans ce moment difficile", a déclaré Klimkova après la rencontre.

S'il arrive de marquer un but contre son camp en football, il est beaucoup plus rare d'en inscrire trois au cours d'un même match. L'internationale néo-zélandaise Meikayla Moore a connu cette mésaventure dimanche face aux Etats-Unis, lors de la SheBelieves Cup féminine jouée à Los Angeles. Les Américaines ont gagné le match 5-0. La défenseure de Liverpool a mal débuté son 50e match international. Dès la 5e minute, elle déviait du pied droit dans ses filets un centre venu de la gauche de Sophia Smith. Une minute plus tard, c'est de la tête que Moore prolongeait un service de Sofia Huerta dans son propre but. On ne jouait que depuis 36 minutes lorsque le ballon était cette fois dévié du pied gauche à la suite d'un centre venu de la gauche de Margaret Purce, offrant le 3-0 à l'équipe américaine. Trois buts : un du pied droit, un de la tête et un du pied gauche, le tout au cours de la même mi-temps et sans aucun autre but marqué par ailleurs. C'est la définition parfaite du véritable "hat trick", le coup du chapeau. Sauf que dans le cas présent il a été réalisé dans le mauvais but. La coach néo-zélandaise Jitka Klimkova a alors décidé de mettre fin au calvaire de la malheureuse Meikayla Moore et l'a remplacée à la 40e minute par Rebekah Stott. "Elle a vécu une journée difficile. Elle est triste et déçue, mais c'est une personne incroyable et une joueuse qui a toute sa place dans cette équipe. Nous sommes toutes derrière elle dans ce moment difficile", a déclaré Klimkova après la rencontre.