"On est en train de créer avec les Pays-Bas une ligue qui peut réduire notre écart avec le 'big five ', qui ouvrira un marché de 28 millions de consommateurs. Une nouvelle rencontre est prévue cette semaine. Le championnat devrait comprendre dix-huit clubs, dont huit belges. Cela peut aller vite. Si ce n'est pas pour la saison prochaine, sans doute dans les deux suivantes", a déclaré Bart Verhaegen au Monde.

Le G5 l'avait proposé

Les cinq clubs les plus importants du championnat de Belgique, le G5, Anderlecht, Genk, La Gantoise, le Club de Bruges et le Standard, avaient mis sur la table l'idée d'un championnat avec les voisins du nord.

Bart Verhaeghe et les partisans d'une BeNeLigue doivent cependant composer aussi avec les droits TV des championnats respectifs. Celui en Belgique court jusqu'à la fin de la saison, mais en Eredivisie les accords portent jusqu'en 2024.

"Notre volonté, c'est devenir le premier pays derrière les cinq grands championnats (la Belgique est huitième à l'indice UEFA, ndlr). Le football belge se réveille et est entré dans la modernité", a assuré encore le président brugeois. "Avec le travail sur le big data, on réduit les risques inhérents au sport avec des outils que le football n'utilisait pas".