On a eu l'impression que les joueurs du Paris SG manquaient de confiance...

"Nous avons fait un bon début, mais nous avons perdu confiance avec deux ou trois ballons perdus trop facilement et inutilement. Oui, j'ai eu aussi cette impression, on manque un peu de confiance, je ne sais pas pourquoi. Nous avons la qualité (...) mais nous avons joué aujourd'hui avec la peur de faire des erreurs. Ce n'est pas bien. Il faut penser aux solutions, et les solutions arrivent si tout le monde est là. Si on pense trop aux erreurs, ce sont les erreurs qui arrivent. Deux ou trois joueurs clés manquaient aussi un peu de rythme".

Comment analysez-vous la performance de Kylian Mbappé, que l'on a peu vu?

R: "Je savais d'avance que ce serait un match difficile pour lui. Il devait rester très patient, ils ont défendu très bas. On a essayé de trouver Neymar, pour qu'il puisse à son tour trouver Kylian, mais Neymar manque de rythme, c'était clair. C'était difficile pour Kylian, mais c'est un match pour grandir, s'améliorer, il répondra au match retour. J'ai confiance en lui et en Neymar, ils vont trouver le rythme ensemble".

Pourquoi avoir choisi ce système en défense?

R: "Nous avions joué dans cette configuration à Dijon. C'est la structure qui nous donne de courtes distances pour défendre, pour bloquer leurs latéraux Hakimi et Guerreiro, et qui nous donne une structure pour attaquer. Quand le résultat n'est pas parfait, c'est facile de dire que l'on a fait une erreur, mais je dois prendre les décisions avant les matches et décider ce qui est nécessaire. On pouvait faire un meilleur match, ce n'est pas un problème de structure, c'est un problème de comment nous avons joué. Mais il nous reste 90 minutes au Parc et nous avons toutes les possibilités pour gagner".

On a eu l'impression que les joueurs du Paris SG manquaient de confiance... "Nous avons fait un bon début, mais nous avons perdu confiance avec deux ou trois ballons perdus trop facilement et inutilement. Oui, j'ai eu aussi cette impression, on manque un peu de confiance, je ne sais pas pourquoi. Nous avons la qualité (...) mais nous avons joué aujourd'hui avec la peur de faire des erreurs. Ce n'est pas bien. Il faut penser aux solutions, et les solutions arrivent si tout le monde est là. Si on pense trop aux erreurs, ce sont les erreurs qui arrivent. Deux ou trois joueurs clés manquaient aussi un peu de rythme".Comment analysez-vous la performance de Kylian Mbappé, que l'on a peu vu?R: "Je savais d'avance que ce serait un match difficile pour lui. Il devait rester très patient, ils ont défendu très bas. On a essayé de trouver Neymar, pour qu'il puisse à son tour trouver Kylian, mais Neymar manque de rythme, c'était clair. C'était difficile pour Kylian, mais c'est un match pour grandir, s'améliorer, il répondra au match retour. J'ai confiance en lui et en Neymar, ils vont trouver le rythme ensemble".Pourquoi avoir choisi ce système en défense? R: "Nous avions joué dans cette configuration à Dijon. C'est la structure qui nous donne de courtes distances pour défendre, pour bloquer leurs latéraux Hakimi et Guerreiro, et qui nous donne une structure pour attaquer. Quand le résultat n'est pas parfait, c'est facile de dire que l'on a fait une erreur, mais je dois prendre les décisions avant les matches et décider ce qui est nécessaire. On pouvait faire un meilleur match, ce n'est pas un problème de structure, c'est un problème de comment nous avons joué. Mais il nous reste 90 minutes au Parc et nous avons toutes les possibilités pour gagner".