"Trois joueurs du PSG sont confirmés positifs au test Sars CoV2 et sont soumis au protocole sanitaire approprié. L'ensemble des joueurs et du staff continueront à réaliser des tests pendant les prochains jours", a écrit le club parisien sur Twitter, sans préciser l'identité des joueurs contaminés.

Le PSG avait annoncé lundi la mise en quarantaine de deux de ses joueurs, Angel Di Maria et Leandro Paredes selon L'Equipe, après qu'ils ont été identifiés comme "cas suspects". Un troisième, identifié comme "cas contact", avait également été mis à l'isolement par précaution.

Les joueurs concernés étaient en vacances sur l'île espagnole d'Ibiza.

Selon le protocole sanitaire de la Ligue de football professionnel (LFP) actuellement en vigueur, les joueurs testés positifs doivent rester en quarantaine pendant 14 jours.

Le protocole actuel précise par ailleurs qu'à partir de quatre cas décelés sur huit jours glissants au sein de l'effectif ou de l'encadrement, la tenue d'entraînements collectifs n'est plus possible, ce qui peut alors entraîner le report de rencontres. Ainsi, le match du PSG à Lens le 10 septembre ne semble actuellement pas remis en cause.

Après le déplacement à Lens, les Parisiens enchaînent avec la réception de Marseille le 13 septembre.

"Trois joueurs du PSG sont confirmés positifs au test Sars CoV2 et sont soumis au protocole sanitaire approprié. L'ensemble des joueurs et du staff continueront à réaliser des tests pendant les prochains jours", a écrit le club parisien sur Twitter, sans préciser l'identité des joueurs contaminés.Le PSG avait annoncé lundi la mise en quarantaine de deux de ses joueurs, Angel Di Maria et Leandro Paredes selon L'Equipe, après qu'ils ont été identifiés comme "cas suspects". Un troisième, identifié comme "cas contact", avait également été mis à l'isolement par précaution.Les joueurs concernés étaient en vacances sur l'île espagnole d'Ibiza.Selon le protocole sanitaire de la Ligue de football professionnel (LFP) actuellement en vigueur, les joueurs testés positifs doivent rester en quarantaine pendant 14 jours.Le protocole actuel précise par ailleurs qu'à partir de quatre cas décelés sur huit jours glissants au sein de l'effectif ou de l'encadrement, la tenue d'entraînements collectifs n'est plus possible, ce qui peut alors entraîner le report de rencontres. Ainsi, le match du PSG à Lens le 10 septembre ne semble actuellement pas remis en cause.Après le déplacement à Lens, les Parisiens enchaînent avec la réception de Marseille le 13 septembre.