Aucun des passagers ne pourra se rendre au stade, ni même à la gare de Francfort, pour le match de la 3e journée du Groupe F de l'Europa League, ce jeudi soir (21 heures) à la Commerzbank-Arena.

La police a prétexté qu'elle n'était pas en mesure de déterminer à qui appartenait le matériel interdit, alors que les intéressés s'étaient semble-t-il dénoncés. Les tickets ont été barrés, et donc rendus invalides. Les supporters n'avaient donc plus qu'à rentrer en Brabant Wallon.

Tous les cars belges ont été fouillés, les forces de l'ordre allemandes ayant été averties que quatre cents supporters à risques comptaient se rendre au match.

Des incidents ont d'ailleurs été déplorés dans le centre ville malgré la centaine de policiers présents pour surveiller les fans du Standard, qui ont pourtant réussi à jeter des pétards et des fumigènes.