A la 89e minute, Leonarda Ulloa marque. Les fans de Leicester fêtent le but. Jusque-là, rien d'insolite. Sauf que lors de cette réjouissance, un tremblement de terre d'une magnitude de 0,3 sur l'échelle de Richter a été enregistré. Comment est-ce possible ?

En réalité, un groupe d'étudiants de l'Université de Leicester a placé un équipement de détection de tremblements de terre dans une école primaire à proximité du King Power Stadium. Richard Hoyle, étudiant de première année en sciences géologiques a déclaré : "Nous avons installé l'équipement dans une école et nous avons collecté les données. Le sismogramme a indiqué de larges pics lors des matchs de football".

"Des analyses plus poussées ont permis de rendre compte d'une forte corrélation entre le goal de Leicester face à Norwich et l'observation d'une augmentation des signaux sismiques", a-t-il ajouté au Guardian. "Nous en avons conclu que notre équipement avait décelé un petit tremblement de terre au moment où les supporters fêtaient le goal de leur équipe".

Mardi, alors que Leicester recevait West Bromwich Albion, un nouveau séisme d'une magnitude 0,1 a été enregistré lorsque Danny Drinkwater a égalisé et fixé le score à 1-1.

Leicester est premier au classement de Premier League, à 5 points de Tottenham. Les Foxes reçoivent Newcastle, lundi à 21h.

Quentin Droussin

A la 89e minute, Leonarda Ulloa marque. Les fans de Leicester fêtent le but. Jusque-là, rien d'insolite. Sauf que lors de cette réjouissance, un tremblement de terre d'une magnitude de 0,3 sur l'échelle de Richter a été enregistré. Comment est-ce possible ? En réalité, un groupe d'étudiants de l'Université de Leicester a placé un équipement de détection de tremblements de terre dans une école primaire à proximité du King Power Stadium. Richard Hoyle, étudiant de première année en sciences géologiques a déclaré : "Nous avons installé l'équipement dans une école et nous avons collecté les données. Le sismogramme a indiqué de larges pics lors des matchs de football". "Des analyses plus poussées ont permis de rendre compte d'une forte corrélation entre le goal de Leicester face à Norwich et l'observation d'une augmentation des signaux sismiques", a-t-il ajouté au Guardian. "Nous en avons conclu que notre équipement avait décelé un petit tremblement de terre au moment où les supporters fêtaient le goal de leur équipe". Mardi, alors que Leicester recevait West Bromwich Albion, un nouveau séisme d'une magnitude 0,1 a été enregistré lorsque Danny Drinkwater a égalisé et fixé le score à 1-1. Leicester est premier au classement de Premier League, à 5 points de Tottenham. Les Foxes reçoivent Newcastle, lundi à 21h. Quentin Droussin