Les statistiques parlent pour Moussa Dembélé : avec lui, Tottenham a remporté 63% de ses rencontres. Sans lui, le chiffre tombe à 14,3% ! Quand Dembélé est sur le terrain, le club gagne plus de points, marque davantage et encaisse moins.

André Villas-Boas a vite compris qu'il ne marquait pas assez pour évoluer en soutien d'attaque et a préféré le faire jouer dans le triangle de l'entrejeu, dans un rôle hybride de numéro six et numéro dix. Il apprécie particulièrement sa vitesse de réaction et la façon dont il peut lancer Gareth Bale ou Aaron Lennon sur orbite.

"Pouvoir évoluer à différentes positions est une grande réussite pour lui. Dans un 4-4-1-1 ou un 4-4-2, il a un rôle essentiel car il sait contrôler les espaces et récupérer les ballons", explique Villas Boas. "Pour moi, il s'agit d'un des meilleurs récupérateurs d'Angleterre. Il perd très peu de ballons quand il est sous pression, car il arrive toujours à tourner sur lui-même. Sa taille et sa puissance athlétique nous ont beaucoup aidé. C'est un très bon transfert."

Par Stéphane Vande Velde à Londres

Retrouvez l'intégralité de l'article dans votre Sport/Foot Magazine

Les statistiques parlent pour Moussa Dembélé : avec lui, Tottenham a remporté 63% de ses rencontres. Sans lui, le chiffre tombe à 14,3% ! Quand Dembélé est sur le terrain, le club gagne plus de points, marque davantage et encaisse moins.André Villas-Boas a vite compris qu'il ne marquait pas assez pour évoluer en soutien d'attaque et a préféré le faire jouer dans le triangle de l'entrejeu, dans un rôle hybride de numéro six et numéro dix. Il apprécie particulièrement sa vitesse de réaction et la façon dont il peut lancer Gareth Bale ou Aaron Lennon sur orbite."Pouvoir évoluer à différentes positions est une grande réussite pour lui. Dans un 4-4-1-1 ou un 4-4-2, il a un rôle essentiel car il sait contrôler les espaces et récupérer les ballons", explique Villas Boas. "Pour moi, il s'agit d'un des meilleurs récupérateurs d'Angleterre. Il perd très peu de ballons quand il est sous pression, car il arrive toujours à tourner sur lui-même. Sa taille et sa puissance athlétique nous ont beaucoup aidé. C'est un très bon transfert."Par Stéphane Vande Velde à LondresRetrouvez l'intégralité de l'article dans votre Sport/Foot Magazine