En quoi Eden est-il similaire à Lionel Messi ?

Thierry Hazard: Déjà l'aspect physique joue beaucoup dans cette volonté de comparaison. Ils sont tous les deux petits, explosifs. Ensuite au niveau du style, ils ont une très bonne technique et conduite de balle. Du coup, ce sont deux joueurs qui aiment les courses balle au pied. Ce sont deux joueurs qui aiment provoquer l'adversaire et donc subissent beaucoup de fautes.

Comme Messi, Eden aime le ballon. Dès les premières minutes du match, il a besoin de le toucher, de prendre contact avec. Pas spécialement pour mettre un but ou un assist dans l'immédiat, mais pour prendre ses sensations. Après, au fil du match, il va tenter des dribbles, les réussir, en rater, faire une passe risquée,... en tout ça, il ressemble à l'Argentin.

Maintenant il faut être clair, Messi évolue à un tout autre niveau dans ces registres. Pour moi, ça s'explique peut-être par le fait qu'en club, l'Argentin s'épanouit dans ce style de jeu tandis qu'Eden non. Je m'explique, quand Messi joue au FC Barcelone, il reçoit énormément de ballons dans les pieds. Ce n'est pas le cas d'Eden. Si Messi demande un 1-2, neuf fois sur dix il va le recevoir. Eden à Chelsea, cela peut arriver quatre fois sur dix. Le Barça est taillé pour le jeu de Messi. C'est ce qui lui a permis de se développer dans son style. Eden ne peut pas en dire autant avec Chelsea. Même si les choses ont beaucoup évolué à Londres, il y a encore pas mal de matches où le ballon passe au-dessus de la tête d'Eden. Si ça arrive trop souvent, il en a marre.

Et que lui manque-t-il pour égaler l'Argentin ?

Comme je l'ai dit, Eden aime jouer. Il aime le jeu, le ballon, se faire plaisir. Le problème, c'est que par rapport à Cristiano Ronaldo surtout et Lionel Messi, il n'est pas assez compétiteur. Je veux dire qu'on sent que ces deux joueurs ont cette rage de devenir les meilleurs, de gagner beaucoup de Ballons d'Or. Eden n'a pas cette même envie. Tu peux lui donner plus d'argent, plus de bling-bling, ça ne change rien, ce qui plaît à Eden c'est le jeu.

Je suis sûr que Messi et Ronaldo vivent parfois mal les critiques de la presse et comme ce sont des compétiteurs, ça les booste. Eden non ! Parfois c'est une force, mais dans ce cas je pense que c'est une faiblesse.

Quand je regarde Eden jouer, j'ai toujours l'impression de voir mon enfant jouer dans le jardin. Il a fait du chemin depuis, mais je ne vois pas de différence entre mon Eden du stade Brainois et celui de Chelsea. Un garçon qui aime jouer au foot. Un jour, il aura peut-être la même rage, la même volonté de devenir le meilleur comme l'Argentin, mais pour l'instant ce n'est pas le cas.

Que doivent faire les Diables pour stopper Lionel Messi ?

Surtout pas de tactique anti-Messi. Ça ne sert à rien parce que s'il est dans un grand jour, il marquera quoi que vous fassiez. Non, c'est le collectif qui sera déterminant. En plus, il n'y a pas que Messi dans l'équipe d'Argentine. Ça ne sert à rien de se focaliser sur lui. Il faudra défendre en groupe, ne pas laisser trop d'espaces entre les lignes, gagner les duels. Sincèrement, je crois en la victoire de la Belgique. Je trouve que, contrairement à ce qui a pu être écrit par certains, Marc Wilmots a très bien géré son groupe, car les Diables montent en puissance. Maintenant, je sais que si Messi marque deux buts, on lira dans les journaux "la tactique anti-Messi a échoué", et si Messi ne marque pas, on vantera la prétendue tactique anti-Messi également. Je le répète, c'est le collectif qui sera déterminant.

Eric L. (st.)

En quoi Eden est-il similaire à Lionel Messi ? Thierry Hazard: Déjà l'aspect physique joue beaucoup dans cette volonté de comparaison. Ils sont tous les deux petits, explosifs. Ensuite au niveau du style, ils ont une très bonne technique et conduite de balle. Du coup, ce sont deux joueurs qui aiment les courses balle au pied. Ce sont deux joueurs qui aiment provoquer l'adversaire et donc subissent beaucoup de fautes. Comme Messi, Eden aime le ballon. Dès les premières minutes du match, il a besoin de le toucher, de prendre contact avec. Pas spécialement pour mettre un but ou un assist dans l'immédiat, mais pour prendre ses sensations. Après, au fil du match, il va tenter des dribbles, les réussir, en rater, faire une passe risquée,... en tout ça, il ressemble à l'Argentin. Maintenant il faut être clair, Messi évolue à un tout autre niveau dans ces registres. Pour moi, ça s'explique peut-être par le fait qu'en club, l'Argentin s'épanouit dans ce style de jeu tandis qu'Eden non. Je m'explique, quand Messi joue au FC Barcelone, il reçoit énormément de ballons dans les pieds. Ce n'est pas le cas d'Eden. Si Messi demande un 1-2, neuf fois sur dix il va le recevoir. Eden à Chelsea, cela peut arriver quatre fois sur dix. Le Barça est taillé pour le jeu de Messi. C'est ce qui lui a permis de se développer dans son style. Eden ne peut pas en dire autant avec Chelsea. Même si les choses ont beaucoup évolué à Londres, il y a encore pas mal de matches où le ballon passe au-dessus de la tête d'Eden. Si ça arrive trop souvent, il en a marre.Et que lui manque-t-il pour égaler l'Argentin ? Comme je l'ai dit, Eden aime jouer. Il aime le jeu, le ballon, se faire plaisir. Le problème, c'est que par rapport à Cristiano Ronaldo surtout et Lionel Messi, il n'est pas assez compétiteur. Je veux dire qu'on sent que ces deux joueurs ont cette rage de devenir les meilleurs, de gagner beaucoup de Ballons d'Or. Eden n'a pas cette même envie. Tu peux lui donner plus d'argent, plus de bling-bling, ça ne change rien, ce qui plaît à Eden c'est le jeu. Je suis sûr que Messi et Ronaldo vivent parfois mal les critiques de la presse et comme ce sont des compétiteurs, ça les booste. Eden non ! Parfois c'est une force, mais dans ce cas je pense que c'est une faiblesse. Quand je regarde Eden jouer, j'ai toujours l'impression de voir mon enfant jouer dans le jardin. Il a fait du chemin depuis, mais je ne vois pas de différence entre mon Eden du stade Brainois et celui de Chelsea. Un garçon qui aime jouer au foot. Un jour, il aura peut-être la même rage, la même volonté de devenir le meilleur comme l'Argentin, mais pour l'instant ce n'est pas le cas.Que doivent faire les Diables pour stopper Lionel Messi ? Surtout pas de tactique anti-Messi. Ça ne sert à rien parce que s'il est dans un grand jour, il marquera quoi que vous fassiez. Non, c'est le collectif qui sera déterminant. En plus, il n'y a pas que Messi dans l'équipe d'Argentine. Ça ne sert à rien de se focaliser sur lui. Il faudra défendre en groupe, ne pas laisser trop d'espaces entre les lignes, gagner les duels. Sincèrement, je crois en la victoire de la Belgique. Je trouve que, contrairement à ce qui a pu être écrit par certains, Marc Wilmots a très bien géré son groupe, car les Diables montent en puissance. Maintenant, je sais que si Messi marque deux buts, on lira dans les journaux "la tactique anti-Messi a échoué", et si Messi ne marque pas, on vantera la prétendue tactique anti-Messi également. Je le répète, c'est le collectif qui sera déterminant.Eric L. (st.)