C'est le site de anglais The Athletic qui a été le premier à annoncer une nouvelle qui circulait depuis un certain temps. Après tout, Thiago Alcantara avait déjà annoncé qu'il quitterait le Bayern, tout juste vainqueur de la Champion League. Au coeur de l'été 2013, le milieu de terrain espagnol d'origine brésilienne, international à 39 reprises, avait quitté Barcelone par la superpuissance bavaroise. Il avait coûté 25 millions d'euros.
...

C'est le site de anglais The Athletic qui a été le premier à annoncer une nouvelle qui circulait depuis un certain temps. Après tout, Thiago Alcantara avait déjà annoncé qu'il quitterait le Bayern, tout juste vainqueur de la Champion League. Au coeur de l'été 2013, le milieu de terrain espagnol d'origine brésilienne, international à 39 reprises, avait quitté Barcelone par la superpuissance bavaroise. Il avait coûté 25 millions d'euros.Il était arrivé à la demande express de l'entraîneur Pep Guardiola, qui considérait Thiago comme une pièce essentielle sur son échiquier tactique, censé aider le Bayern Munich à soulever des trophées. Une idée de génie, car en sept ans, il a apporté une grosse plus-value au Rekordmeister grâce sa faculté à voir et construire le jeu. Y compris sous l'égide du pointilleux et exigeant Catalan. "Le Bayern perd un joueur exceptionnel en Thiago", a expliqué Hansi Flick, l'actuel entraîneur du club. "Quelqu'un qui se donne toujours sans compter pour l'équipe et qui s'est avéré capable de surprendre l'adversaire."Thiago fait souvent la différence en passant le ballon à la dernière minute. Une habitude très risquée, car elle le contraint ne pas commettre la moindre erreur. Dans de nombreux matches, ses intuitions ont été décisives. Le mois dernier, Thiago a été un élément-clé de la victoire munichoise dans le Final 8 de la Ligue des Champions, à Lisbonne. Il a fait figure de véritable stratège de la machine bavaroise. Un clap de fin idéal après environ 250 matches seize trophées glanés (dont sept titres de Bundesliga). Son prochain défi sera donc de faire aussi bien en Premier League.Jürgen Klopp, le manager de Liverpool, n'a pas hésité quand il a su qu'il existait une possibilité d'attirer le contrôleur aérien de l'Allianz Arena. Les Reds auraient payé environ trente millions d'euros (hors bonus) pour Thiago, engagé jusqu'en 2024. Une misère pour ce joueur de 29 ans, encore trop souvent sous-estimé malgré le génie dont il sait faire preuve. À son poste, il entrera en concurrence avec le capitaine Jordan Henderson, tout juste élu meilleur joueur du championnat par les journalistes britanniques, et Fabinho. Selon toute vraisemblance, l'international néerlandais Georginio Wijnaldum, qui occupe un poste dans le même compartiment du jeu va rejoindre le Barça de Ronald Koeman. Il n'empêche, avec l'arrivée de l'Espagnol, Klopp dispose désormais d'un milieu de terrain en béton, qui pourrait lui permettre de faire perdurer la domination des Scousers sur le foot anglais. On notera également que l'ancien chef des machines de Guardiola sera désormais chargé de contrer les envies de revanche de Manchester City, soit le club... de Señor Pep ! Piquant...Hoeness dégoûtéLes négociations se sont accélérées ces derniers jours, alors que la direction du Bayern avait clairement indiqué à son futur ex-joueur que l'accord devait être conclu avant le début de la saison de Bundesliga, qui a précisément lieu ce vendredi à Munich, contre Schalke 04. Le président d'honneur Uli Hoeness avait exprimé son mécontentement face à la position de Liverpool, qui, selon lui, jouait la montre face au Bayern en retardant une offre concrète.Qu'importe désormais, à l'heure où ce transfert aux allures de casse du siècle pour Liverpool est en passe d'être officialisé. Vous le voyez venir, le joli duel au milieu de terrain avec Kevin De Bruyne ?