En 2010, quand Cyril Théréau (33 ans) a quitté Charleroi pour Chievo, on s'est demandé ce qu'il pourrait faire en Serie A, puisqu'il avait échoué à Anderlecht précédemment. La saison écoulée, il a égalé avec Udinese son record de buts de 2012-2013. Théréau a marqué onze buts pour l'équipe du Frioul, qui a terminé juste au-dessus des sièges éjectables. Le Français est 13e au classement des buteurs. Théréau, qui va découvrir un nouvel entraîneur, Beppe Iachini, et a pris congé d'un monument du club, l'avant-centre Antonio Di Natale, se plaît à Udine. Il possède une maison au centre de la ville et a un contrat jusqu'en 2018 : " A mon arrivée à Chievo, je n'ai rien dit. J'ai passé une saison à écouter les autres. "

Théréau ne tarit pas d'éloges sur son nouveau coéquipier, Hamdi Harbaoui (ex-Lokeren). " Nous avons le même manager, c'est déjà bon signe. " Il ne sait pas encore s'il marquera plus en jouant en pointe. " Je dois venir en profondeur. D'après le gps, je cours 12 kilomètres par match. Chez nous, seul Zvarko Kuzmanovic abat parfois une plus grande distance. " Le week-end prochain, il assistera à la finale de Ligue des Champions à Milan : " Un cadeau du président de Charleroi ", dit-il.

Par Geert Foutré

En 2010, quand Cyril Théréau (33 ans) a quitté Charleroi pour Chievo, on s'est demandé ce qu'il pourrait faire en Serie A, puisqu'il avait échoué à Anderlecht précédemment. La saison écoulée, il a égalé avec Udinese son record de buts de 2012-2013. Théréau a marqué onze buts pour l'équipe du Frioul, qui a terminé juste au-dessus des sièges éjectables. Le Français est 13e au classement des buteurs. Théréau, qui va découvrir un nouvel entraîneur, Beppe Iachini, et a pris congé d'un monument du club, l'avant-centre Antonio Di Natale, se plaît à Udine. Il possède une maison au centre de la ville et a un contrat jusqu'en 2018 : " A mon arrivée à Chievo, je n'ai rien dit. J'ai passé une saison à écouter les autres. " Théréau ne tarit pas d'éloges sur son nouveau coéquipier, Hamdi Harbaoui (ex-Lokeren). " Nous avons le même manager, c'est déjà bon signe. " Il ne sait pas encore s'il marquera plus en jouant en pointe. " Je dois venir en profondeur. D'après le gps, je cours 12 kilomètres par match. Chez nous, seul Zvarko Kuzmanovic abat parfois une plus grande distance. " Le week-end prochain, il assistera à la finale de Ligue des Champions à Milan : " Un cadeau du président de Charleroi ", dit-il.Par Geert Foutré