La vie consiste à établir des priorités. Il y a quatre ans et demi, Theo Hernández a loué une maison à Málaga pour fêter son vingtième anniversaire avec ses amis et sa famille. Il aurait pu faire ses débuts avec l'équipe de France espoirs la même semaine, mais il était plutôt d'humeur festive et ne voulait pas l'annuler à la dernière minute. Il s'envole donc pour le sud de l'Espagne avec un groupe d'amis et son frère Lucas. Ensuite, il a diffusé quelques images de cette escapade sur son compte Instagram. L'une d'elles le montre torse nu au bord d'une piscine, tandis que deux nains en tenue du Real Madrid le tiennent en joue avec un faux pistolet. "Une journée inoubliable", dit-il, en incluant tout un tas de smileys d'hilarité. Bien sûr, cette fête provoque une tempête médiatique et l'entraîneur de l'équipe nationale des espoirs ne voit pas les smileys de la même manière.
...

La vie consiste à établir des priorités. Il y a quatre ans et demi, Theo Hernández a loué une maison à Málaga pour fêter son vingtième anniversaire avec ses amis et sa famille. Il aurait pu faire ses débuts avec l'équipe de France espoirs la même semaine, mais il était plutôt d'humeur festive et ne voulait pas l'annuler à la dernière minute. Il s'envole donc pour le sud de l'Espagne avec un groupe d'amis et son frère Lucas. Ensuite, il a diffusé quelques images de cette escapade sur son compte Instagram. L'une d'elles le montre torse nu au bord d'une piscine, tandis que deux nains en tenue du Real Madrid le tiennent en joue avec un faux pistolet. "Une journée inoubliable", dit-il, en incluant tout un tas de smileys d'hilarité. Bien sûr, cette fête provoque une tempête médiatique et l'entraîneur de l'équipe nationale des espoirs ne voit pas les smileys de la même manière.Le flanc gauche venait de signer un contrat de six ans avec le Real Madrid quelques mois plus tôt. Zinedine Zidane lui donnait du temps de jeu régulier en remplacement de Marcelo et, de ce fait, il est entré automatiquement en ligne de compte pour l'équipe de France des espoirs. La fête qui a dégénéré sera lourde de conséquences. Elle confirme l'image de flemmard qui préfère faire la fête plutôt que de jouer au football. Une saison plus tard, il est loué à la Real Sociedad. La Fédération française l'a même ignoré pendant des années. Il a dû attendre quatre ans après la fameuse fête pour disputer son premier match international sous les couleurs de l'équipe première française. Son frère, âgé d'un an et demi de plus et qui évolue au Bayern Munich, décroche le titre mondial 2018 avec les Bleus, en jouant au poste d'arrière gauche, celui où Theo Hernández aurait pu aussi briller. "Mon petit frère était bien meilleur que moi", a déclaré Lucas Hernández dans une interview accordée à un journal français. "Je l'ai surpassé parce que je suis un peu plus constant que lui. Mentalement, j'étais prêt plus tôt. Il peut encore être tenté par les fêtes et les voitures. Ce n'est pas surprenant, il est plus jeune. Nous en parlons souvent ensemble, car je suis aussi souvent tenté."Theo Hernández est endormi un jour de l'été 2019 quand son téléphone sonne. Il est parti en vacances après une saison en location à la Real Sociedad et se détend à Ibiza. Les meilleurs joueurs de sa génération se préparent pour le championnat d'Europe des moins de 21 ans qui se déroule en Italie. Il décide de décrocher son téléphone et est surpris d'entendre le nom de son interlocuteur : Paolo Maldini. La légende de l'AC Milan voulait lui parler et lui demandait où il était. Le lendemain matin, il retrouve l'Italien dans un bar d'Ibiza. "C'est probablement le meilleur qui a joué à ma place, un mythe", a déclaré Hernández à propos de cette rencontre il y a quelques mois dans les colonnes de So Foot. "D'après notre conversation, il était clair qu'il me connaissait très bien.""Quand Maldini vous veut, ça vous procure beaucoup de confiance". Le Real Madrid est particulièrement heureux de se débarrasser d'un Hernández dans lequel il ne croit pas vraiment. L'AC Milan signe un chèque de 24 millions d'euros pour s'attacher ses services. Le choix de Milan semble finalement le bon. Lors de sa première année en Lombardie, il est décisif avec six buts et cinq passes décisives. Lors de sa deuxième saison, il est nommé meilleur arrière gauche de Serie A . Ces derniers mois, de plus en plus d'experts pensent même tout simplement que le meilleur arrière gauche de la planète joue à San Siro. Que son impact est au moins aussi important que celui de Trent Alexander-Arnold et Achraf Hakimi, ses pendants sur le côté droit.La ligne offensive de Milan se compose de quatre joueurs en théorie. L'entraîneur Stefano Pioli aime généralement aligner trois milieux offensifs et un attaquant central. Dans la pratique, l'équipe attaque avec cinq hommes. Hernández, le canon sprintant sur le flanc gauche, crée le chaos. Il déborde si souvent et avec tant de puissance qu'il est devenu une attraction en soi. Ce n'est pas un arrière qui fait toujours les mêmes mouvements et qui court directement vers l'avant. Parfois, il traverse le terrain en diagonale pour apparaître comme deuxième attaquant aux côtés de Zlatan Ibrahimovic.Il n'hésite pas à jouer en une-deux, est capable de ralentir le jeu et de frapper au but de très loin. Pour un adversaire, il est difficile de défendre contre un Hernández, car on ne sait pas très bien quand il arrive et dans quelle direction il va aller. Avec le Portugais Rafael Leão, il forme un duo solide sur l'aile gauche milanaise. La Gazzetta dello Sport l'a décrit avec justesse comme un latéral gauche déguisé en ailier. Les fans de l'AC Milan le surnomme affectueusement "notre train". Un joueur, qui dit-on, est plus difficile à stopper qu'un vrai train. Didier Deschamps ne peut plus l'ignorer en sélection et l'élimination précoce au championnat d'Europe a relancé ses affaires chez les Bleus. Le sélectionneur français est à la recherche d'un joueur qui rendra son équipe moins prévisible offensivement. Lors de la phase finale de l'Euro, l'accent a été mis sur les attaquants avec un trio magique sur le papier composé d'Antoine Griezmann, Karim Benzema et Kylian Mbappé. L'analyse qui a suivi a montré que le jeu français était beaucoup trop statique. Deschamps donne alors une chance à Theo Hernández sur le flanc contre la Finlande le 7 septembre et il aime ce qu'il voit sur le terrain. Un mois plus tard, il est titulaire dans un rôle de piston lors de la demi-finale de la Nations League contre la Belgique. Un jour exactement après son 24e anniversaire, qu'il fête plus modestement dans l'hôtel de l'équipe à Munich. Avec son frère Lucas qui est aligné dans le trio de défenseurs centraux derrière lui, Theo excelle et sera l'un des bourreaux de nos Diables rouges. Pour la première fois depuis leur jeunesse à l'Atlético Madrid, les frères Hernández évoluent ensemble dans une même équipe. Théo, acteur majeur du onze français dans la conquête de cette victoire finale en Champions League voit ainsi son nom s'inscrire dans la liste de Deschamps pour la Coupe du monde au Qatar.