Avec plus de trente tentatives au but sur l'ensemble du match pour 61% de possession de balle, l'Italie n'a jamais trouvé l'ouverture contre la Macédoine du Nord. Inefficace devant, la Squadra Azzura s'est faite punir sur un des deux tirs cadrés macédoniens. Après un bon contrôle, l'ancien joueur de Malines et Zulte Waregem Aleksandar Trajkovski déclenchait une frappe des 20 mètres et trompait Donnarumma dans les arrêts de jeu (90e+2). Ce but décisif envoyait les Macédoniens en finale de la voie C et plongeait les Champions d'Europe en titre dans l'histoire en ratant un deuxième Mondial consécutif.

En finale de ces barrages, les Macédoniens rencontreront le Portugal qui s'est défait 3-1 de la Turquie. Malgré de nombreuses absences, les Lusitaniens ont pu compter sur Otavio buteur (15e, 1-0) et passeur décisif sur le but de Diogo Jota (42e, 2-0) ainsi que sur Matheus Nunes (90+4, 3-1) pour l'emporter. Les Turcs étaient revenus dans le match peu après l'heure de jeu par Burak Yilmaz (65e, 2-1), mais rataient l'occasion de recoller au score par le même Yilmaz vingt minutes, lorsqu'il expédiait un penalty au-dessus du cadre.

Dans les deux autres rencontres de la soirée, dans la voie A, le pays de Galles est sorti vainqueur 2-1 de son duel contre l'Autriche, alors que la Suède et la République tchèque filaient en prolongations (0-0).

Au Cardiff City Stadium, les Gallois ont pu compter sur leur capitaine Gareth Bale, auteur d'un doublé (25e et 51e). Le joueur du Real Madrid a d'abord envoyé un superbe coup franc dans la lucarne avant d'expédier une frappe croisée dans le plafond à l'issue d'un corner. Les Autrichiens reprenaient espoir peu après l'heure de jeu grâce à un nouveau but gallois... contre son camp, cette fois. Ben Davies déviait une frappe de Marcel Sabitzer (65e, 2-1).

La rencontre entre l'Écosse et l'Ukraine comptant pour la voie A a été reportée au mois de juin en raison du conflit en Ukraine. Le vainqueur de cette confrontation affrontera le Pays de Galles lors de la finale, également prévue en juin, et empochera le dernier ticket européen pour le prochain Mondial.

Dans la voie B, la Suède et la République tchèque se sont quittées sur le score de 0-0, synonyme de prolongations. La Pologne est elle directement qualifiée pour la finale après l'exclusion de la Russie, sanctionnée après l'invasion de l'Ukraine par Moscou.

Pour rappel, les douze barragistes ont été répartis en trois voies (A, B et C), composées chacune d'une demi-finale et d'une finale. Les trois vainqueurs de ces finales se qualifient la Coupe du monde 2022 (21 novembre - 18 décembre).

Avec plus de trente tentatives au but sur l'ensemble du match pour 61% de possession de balle, l'Italie n'a jamais trouvé l'ouverture contre la Macédoine du Nord. Inefficace devant, la Squadra Azzura s'est faite punir sur un des deux tirs cadrés macédoniens. Après un bon contrôle, l'ancien joueur de Malines et Zulte Waregem Aleksandar Trajkovski déclenchait une frappe des 20 mètres et trompait Donnarumma dans les arrêts de jeu (90e+2). Ce but décisif envoyait les Macédoniens en finale de la voie C et plongeait les Champions d'Europe en titre dans l'histoire en ratant un deuxième Mondial consécutif. En finale de ces barrages, les Macédoniens rencontreront le Portugal qui s'est défait 3-1 de la Turquie. Malgré de nombreuses absences, les Lusitaniens ont pu compter sur Otavio buteur (15e, 1-0) et passeur décisif sur le but de Diogo Jota (42e, 2-0) ainsi que sur Matheus Nunes (90+4, 3-1) pour l'emporter. Les Turcs étaient revenus dans le match peu après l'heure de jeu par Burak Yilmaz (65e, 2-1), mais rataient l'occasion de recoller au score par le même Yilmaz vingt minutes, lorsqu'il expédiait un penalty au-dessus du cadre. Dans les deux autres rencontres de la soirée, dans la voie A, le pays de Galles est sorti vainqueur 2-1 de son duel contre l'Autriche, alors que la Suède et la République tchèque filaient en prolongations (0-0). Au Cardiff City Stadium, les Gallois ont pu compter sur leur capitaine Gareth Bale, auteur d'un doublé (25e et 51e). Le joueur du Real Madrid a d'abord envoyé un superbe coup franc dans la lucarne avant d'expédier une frappe croisée dans le plafond à l'issue d'un corner. Les Autrichiens reprenaient espoir peu après l'heure de jeu grâce à un nouveau but gallois... contre son camp, cette fois. Ben Davies déviait une frappe de Marcel Sabitzer (65e, 2-1). La rencontre entre l'Écosse et l'Ukraine comptant pour la voie A a été reportée au mois de juin en raison du conflit en Ukraine. Le vainqueur de cette confrontation affrontera le Pays de Galles lors de la finale, également prévue en juin, et empochera le dernier ticket européen pour le prochain Mondial. Dans la voie B, la Suède et la République tchèque se sont quittées sur le score de 0-0, synonyme de prolongations. La Pologne est elle directement qualifiée pour la finale après l'exclusion de la Russie, sanctionnée après l'invasion de l'Ukraine par Moscou. Pour rappel, les douze barragistes ont été répartis en trois voies (A, B et C), composées chacune d'une demi-finale et d'une finale. Les trois vainqueurs de ces finales se qualifient la Coupe du monde 2022 (21 novembre - 18 décembre).