"Les clubs doivent être exclus, et je m'attends à ce que cela arrive vendredi (ndlr: lors d'une réunion extraordinaire du Comité exécutif de l'UEFA). Ensuite, nous devrons voir comment terminer la Ligue des champions", a estimé M. Moller, sur la chaîne danoise DR.

L'exclusion de ces trois équipes et une possible annulation des demi-finales fin avril-début mai laisseraient le Paris SG, qui ne figure pas parmi les douze clubs de la future Super Ligue, seul en lice. On ignore encore si un tel scénario sacrerait le club français lors de cette édition.

Douze des clubs les plus puissants d'Europe ont annoncé lundi le lancement d'une Super Ligue européenne, en marge de la Ligue des champions. Six équipes de Premier League: Liverpool, Manchester United, Arsenal, Chelsea, Manchester City et Tottenham, trois de Liga, le Real Madrid, le FC Barcelone et l'Atletico Madrid et trois de Serie A, la Juventus, l'Inter Milan et l'AC Milan.

"Je ne pense pas qu'une telle compétition pourra être aussi populaire auprès des supporteurs et de ceux qui aiment le football", a ajouté Jesper Moller.

"Les clubs doivent être exclus, et je m'attends à ce que cela arrive vendredi (ndlr: lors d'une réunion extraordinaire du Comité exécutif de l'UEFA). Ensuite, nous devrons voir comment terminer la Ligue des champions", a estimé M. Moller, sur la chaîne danoise DR. L'exclusion de ces trois équipes et une possible annulation des demi-finales fin avril-début mai laisseraient le Paris SG, qui ne figure pas parmi les douze clubs de la future Super Ligue, seul en lice. On ignore encore si un tel scénario sacrerait le club français lors de cette édition.Douze des clubs les plus puissants d'Europe ont annoncé lundi le lancement d'une Super Ligue européenne, en marge de la Ligue des champions. Six équipes de Premier League: Liverpool, Manchester United, Arsenal, Chelsea, Manchester City et Tottenham, trois de Liga, le Real Madrid, le FC Barcelone et l'Atletico Madrid et trois de Serie A, la Juventus, l'Inter Milan et l'AC Milan. "Je ne pense pas qu'une telle compétition pourra être aussi populaire auprès des supporteurs et de ceux qui aiment le football", a ajouté Jesper Moller.