Les initiateurs de la Super League ont dans les cartons un nouveau projet de compétition qui ne serait plus une ligue fermée, rapporte vendredi l'agence de presse allemande DPA.

Ce nouveau projet de ligue concurrente aux Coupes d'Europe propose une ligue de 20 clubs, avec la possibilité d'avoir une 2e ligue de 20 autres clubs, selon DPA, qui a pu consulter un document, intitulé "Penser l'avenir du football en Europe", destiné aux membres de la Commission et du Parlement européens.

Les clubs concernés continueraient de disputer les compétitions dans leurs propres pays. Les défenseurs de la Super League estiment qu'il n'y a pas assez de matches de qualité en Ligue des Champions, que les meilleurs joueurs ne s'affrontent pas assez et que les meilleures affiches arrivent trop tard dans la saison. En avril, le premier projet de Super League -une ligue fermée de 12 clubs-, avait provoqué un tollé. Après 48 heures de polémiques, qui avaient suscité l'opposition de supporters, instances et joueurs, neuf des douze mutins s'étaient retirés, seuls le Real Madrid, Barcelone et la Juventus continuant à défendre le projet.

La Cour Européenne de Justice devra statuer en 2022 sur la position monopolistique de l'UEFA quant à l'organisation de compétitions internationales de clubs.

Les initiateurs de la Super League ont dans les cartons un nouveau projet de compétition qui ne serait plus une ligue fermée, rapporte vendredi l'agence de presse allemande DPA. Ce nouveau projet de ligue concurrente aux Coupes d'Europe propose une ligue de 20 clubs, avec la possibilité d'avoir une 2e ligue de 20 autres clubs, selon DPA, qui a pu consulter un document, intitulé "Penser l'avenir du football en Europe", destiné aux membres de la Commission et du Parlement européens. Les clubs concernés continueraient de disputer les compétitions dans leurs propres pays. Les défenseurs de la Super League estiment qu'il n'y a pas assez de matches de qualité en Ligue des Champions, que les meilleurs joueurs ne s'affrontent pas assez et que les meilleures affiches arrivent trop tard dans la saison. En avril, le premier projet de Super League -une ligue fermée de 12 clubs-, avait provoqué un tollé. Après 48 heures de polémiques, qui avaient suscité l'opposition de supporters, instances et joueurs, neuf des douze mutins s'étaient retirés, seuls le Real Madrid, Barcelone et la Juventus continuant à défendre le projet. La Cour Européenne de Justice devra statuer en 2022 sur la position monopolistique de l'UEFA quant à l'organisation de compétitions internationales de clubs.