C'est la franchise américaine qui a annoncé la nouvelle mercredi. La presse britannique estime qu'un contrat de 18 mois d'une valeur de 7,6 millions d'euros l'y attendait.

"Si on m'avait soumis un nouveau contrat lors de l'intersaison, je l'aurais signé", a expliqué Steven Gerrard. "Je venais juste d'arrêter la sélection pour concentrer tous mes efforts en club et ne pas diminuer mon temps de jeu".

Vendredi, le capitaine des "Reds", qui a inscrit à ce jour 182 buts en 696 apparitions pour son club formateur, a annoncé qu'il partirait cet été à l'issue de son contrat, après 25 ans dans le club. En novembre 2014, il avait refusé la proposition de prolongation qui lui avait été formulée, estimant qu'elle arrivait trop tard.

"Depuis deux ans et demi je ne suis pas blessé et d'un point de vue personnel, ma dernière saison a été très réussie. Cette période entre l'été et novembre m'a permis de réfléchir. Je n'en veux à personne, je n'ai rien à reprocher et je ne pointe personne du doigt au club, ni l'entraîneur ni quelqu'un d'autre", poursuit-il.

Bruce Arena, le coach des Los Angeles Galaxy, a confirmé la venue de Gerrard dans le Los Angeles Times. Steven Gerrard y retrouvera son ancien coéquipier chez les Reds, en 2009, Robbie Keane.

C'est la franchise américaine qui a annoncé la nouvelle mercredi. La presse britannique estime qu'un contrat de 18 mois d'une valeur de 7,6 millions d'euros l'y attendait. "Si on m'avait soumis un nouveau contrat lors de l'intersaison, je l'aurais signé", a expliqué Steven Gerrard. "Je venais juste d'arrêter la sélection pour concentrer tous mes efforts en club et ne pas diminuer mon temps de jeu". Vendredi, le capitaine des "Reds", qui a inscrit à ce jour 182 buts en 696 apparitions pour son club formateur, a annoncé qu'il partirait cet été à l'issue de son contrat, après 25 ans dans le club. En novembre 2014, il avait refusé la proposition de prolongation qui lui avait été formulée, estimant qu'elle arrivait trop tard. "Depuis deux ans et demi je ne suis pas blessé et d'un point de vue personnel, ma dernière saison a été très réussie. Cette période entre l'été et novembre m'a permis de réfléchir. Je n'en veux à personne, je n'ai rien à reprocher et je ne pointe personne du doigt au club, ni l'entraîneur ni quelqu'un d'autre", poursuit-il. Bruce Arena, le coach des Los Angeles Galaxy, a confirmé la venue de Gerrard dans le Los Angeles Times. Steven Gerrard y retrouvera son ancien coéquipier chez les Reds, en 2009, Robbie Keane.