"Je me souviens d'un magnifique stade, très haut, avec des gradins penchés et proches du terrain. C'est vraiment un fantastique endroit pour jouer au football, avec une super ambiance. Je me souviens aussi que Steven Defour avait joué un très bon match ce jour-là", a déclaré Gerrard mercredi en conférence de presse.

"C'était vraiment une belle expérience et l'accueil avait été fantastique. Je suis ravi d'être de retour. C'est dommage de ne pas pouvoir profiter de la ville cette fois." Jeudi, le stade ne pourra accueillir que 3.750 fans, loin du total de 2008.

Les Rangers se sont entraînés à Glasgow mercredi en fin de matinée avant de rejoindre Liège. "Aujourd'hui, il n'est plus essentiel de reconnaître les terrains. Ils sont désormais tous presque identiques, pas comme il y a 10-15 ans. Nous préférons rester à Glasgow pour préconiser la récupération et la concentration."

Gerrard à Sclessin face à Witsel et Defour: c'était en 2008 pour les barrages de la Ligue des champions. Souvenirs..., belga
Gerrard à Sclessin face à Witsel et Defour: c'était en 2008 pour les barrages de la Ligue des champions. Souvenirs... © belga

Elogieux envers le Standard

"Le Standard a une très bonne équipe, un bon entraîneur. Ils pressent très bien, sont en forme et affichent un bilan très positif à domicile. Gagner ici serait une très grosse victoire", a déclaré l'ancien capitaine de Liverpool, en poste à Glasgow depuis plus de deux ans. "Je m'attends à un match très compliqué. Nous acceptons le défi et sommes impatients de le relever."

Gerrard a d'ailleurs analysé avec minutie son futur adversaire."J'ai regardé 5 ou 6 matches du Standard ces derniers jours. C'est une équipe très forte, qui est parvenue à passer les tours préliminaires. Ils ont aussi quelques joueurs offensifs intéressants. Je me demande s'ils vont jouer avec une défense à 5 ou 4", s'est interrogé le coach des Rangers, qui n'a pas hésité à prendre contact avec certains de ses amis belges pour obtenir des renseignements. "Oui, j'ai demandé conseil à plusieurs personnes mais je ne donnerai pas de noms", a souri l'Anglais.

L'ancien international anglais espère profiter de la spirale positive dans laquelle se trouve son équipe, victorieuse du Celtic le weekend dernier. "C'est vrai que nous sommes très bien pour le moment. Nous sommes concentrés sur notre propre plan de jeu, notre match et les trois points. Il va falloir élever notre niveau de jeu proche de son maximum."

Deuxièmes d'un groupe avec le FC Porto, les Young Boys et Feyenoord, les Rangers ont atteint les huitièmes de finale la saison dernière, battus par Leverkusen. "Nous avons acquis de l'expérience en deux ans, appris de nos erreurs, de nos hauts et de nos bas. Notre progression est visible mais nous voulons encore aller de l'avant."

A l'instar du Standard, les 'Teddy Bears' ont dû passer trois tours qualificatifs. Ils ont successivement éliminés les Gibraltariens de Lincoln Red (0-5), les Néerlandais de Willem II (0-4) et les Turcs de Galatasaray (2-1).

L'autre duel du groupe D verra les Polonais du Lech Poznan, tombeurs de Charleroi en barrages, accueillir les Portugais de Benfica.

"Je me souviens d'un magnifique stade, très haut, avec des gradins penchés et proches du terrain. C'est vraiment un fantastique endroit pour jouer au football, avec une super ambiance. Je me souviens aussi que Steven Defour avait joué un très bon match ce jour-là", a déclaré Gerrard mercredi en conférence de presse. "C'était vraiment une belle expérience et l'accueil avait été fantastique. Je suis ravi d'être de retour. C'est dommage de ne pas pouvoir profiter de la ville cette fois." Jeudi, le stade ne pourra accueillir que 3.750 fans, loin du total de 2008. Les Rangers se sont entraînés à Glasgow mercredi en fin de matinée avant de rejoindre Liège. "Aujourd'hui, il n'est plus essentiel de reconnaître les terrains. Ils sont désormais tous presque identiques, pas comme il y a 10-15 ans. Nous préférons rester à Glasgow pour préconiser la récupération et la concentration.""Le Standard a une très bonne équipe, un bon entraîneur. Ils pressent très bien, sont en forme et affichent un bilan très positif à domicile. Gagner ici serait une très grosse victoire", a déclaré l'ancien capitaine de Liverpool, en poste à Glasgow depuis plus de deux ans. "Je m'attends à un match très compliqué. Nous acceptons le défi et sommes impatients de le relever."Gerrard a d'ailleurs analysé avec minutie son futur adversaire."J'ai regardé 5 ou 6 matches du Standard ces derniers jours. C'est une équipe très forte, qui est parvenue à passer les tours préliminaires. Ils ont aussi quelques joueurs offensifs intéressants. Je me demande s'ils vont jouer avec une défense à 5 ou 4", s'est interrogé le coach des Rangers, qui n'a pas hésité à prendre contact avec certains de ses amis belges pour obtenir des renseignements. "Oui, j'ai demandé conseil à plusieurs personnes mais je ne donnerai pas de noms", a souri l'Anglais. L'ancien international anglais espère profiter de la spirale positive dans laquelle se trouve son équipe, victorieuse du Celtic le weekend dernier. "C'est vrai que nous sommes très bien pour le moment. Nous sommes concentrés sur notre propre plan de jeu, notre match et les trois points. Il va falloir élever notre niveau de jeu proche de son maximum." Deuxièmes d'un groupe avec le FC Porto, les Young Boys et Feyenoord, les Rangers ont atteint les huitièmes de finale la saison dernière, battus par Leverkusen. "Nous avons acquis de l'expérience en deux ans, appris de nos erreurs, de nos hauts et de nos bas. Notre progression est visible mais nous voulons encore aller de l'avant." A l'instar du Standard, les 'Teddy Bears' ont dû passer trois tours qualificatifs. Ils ont successivement éliminés les Gibraltariens de Lincoln Red (0-5), les Néerlandais de Willem II (0-4) et les Turcs de Galatasaray (2-1). L'autre duel du groupe D verra les Polonais du Lech Poznan, tombeurs de Charleroi en barrages, accueillir les Portugais de Benfica.