Sous la pluie et dans une ambiance plutôt détendue, les joueurs madrilènes ont pris part à plusieurs exercices sous l'oeil de Solari, ancien technicien de la réserve promu après la déroute dans le clasico à Barcelone dimanche (5-1), fatale à Lopetegui.

L'Argentin de 42 ans s'est contenté d'un rôle de superviseur, passant d'un groupe de joueurs à l'autre pendant que son encadrement technique donnait les consignes.

Selon les règlements de la fédération espagnole (RFEF), l'intérim de Solari ne peut durer que 14 jours, après quoi le Real sera contraint soit de le nommer définitivement, soit de choisir un autre entraîneur.

Le Real Madrid de Thibaut Courtois, triple tenant de la Ligue des champions, a grand besoin de retrouver confiance après une série noire de cinq défaites sur ses sept derniers matches qui a précipité l'éviction de Lopetegui après seulement quatre mois et demi en poste.

Solari, qui entraînait la réserve merengue en Segunda B (3e division) depuis 2016, ne devrait pas être trop dépaysé mercredi pour ses premiers pas avec l'équipe première au stade Alvarez-Claro de Melilla, qui évolue également en 3e division (19h30).

Ancien joueur du club (2000-2005), Solari devra sans aucun doute se passer des services de Raphaël Varane et Mariano pour le match de Coupe. Le défenseur français, sorti à la mi-temps dimanche, souffre d'une "lésion musculaire dans l'adducteur de sa jambe droite" et pourrait, selon les médias espagnols, manquer un mois de compétition. Quant à l'attaquant, il souffre d'une "lésion musculaire au biceps fémoral droit".

Sous la pluie et dans une ambiance plutôt détendue, les joueurs madrilènes ont pris part à plusieurs exercices sous l'oeil de Solari, ancien technicien de la réserve promu après la déroute dans le clasico à Barcelone dimanche (5-1), fatale à Lopetegui. L'Argentin de 42 ans s'est contenté d'un rôle de superviseur, passant d'un groupe de joueurs à l'autre pendant que son encadrement technique donnait les consignes. Selon les règlements de la fédération espagnole (RFEF), l'intérim de Solari ne peut durer que 14 jours, après quoi le Real sera contraint soit de le nommer définitivement, soit de choisir un autre entraîneur. Le Real Madrid de Thibaut Courtois, triple tenant de la Ligue des champions, a grand besoin de retrouver confiance après une série noire de cinq défaites sur ses sept derniers matches qui a précipité l'éviction de Lopetegui après seulement quatre mois et demi en poste. Solari, qui entraînait la réserve merengue en Segunda B (3e division) depuis 2016, ne devrait pas être trop dépaysé mercredi pour ses premiers pas avec l'équipe première au stade Alvarez-Claro de Melilla, qui évolue également en 3e division (19h30). Ancien joueur du club (2000-2005), Solari devra sans aucun doute se passer des services de Raphaël Varane et Mariano pour le match de Coupe. Le défenseur français, sorti à la mi-temps dimanche, souffre d'une "lésion musculaire dans l'adducteur de sa jambe droite" et pourrait, selon les médias espagnols, manquer un mois de compétition. Quant à l'attaquant, il souffre d'une "lésion musculaire au biceps fémoral droit".