A l'issue de neuf minutes de temps additionnel, le club fidjien du Nadi FA l'a emporté 4-3 contre les Samoans du Kiwi FC, grâce à un quadruplé de son buteur Anish Khem.

L'exploit de l'attaquant des Verts aura néanmoins été éclipsé par celui de celui de l'homme en noir, qui a dégainé ses premiers rouges à la 44e pour renvoyer au vestiaire un joueur de chaque équipe après une altercation, selon la feuille de match publiée par la Confédération du football d'Océanie. Le Kiwi FC menait alors 3-1.

Il pouvait légitimement croire en sa victoire quand, à neuf minutes de la fin du temps réglementaire, cette rencontre du groupe C a vraiment basculé.

Quatre autres joueurs ont été renvoyés prématurément au vestiaire entre la 81e minute et la fin de la prolongation.

Six cartons rouges en une seule rencontre est rarissime. Mais le record est vraisemblablement six fois plus élevé puisque l'arbitre d'un match argentin de division inférieure avait selon de nombreux médias en 2011 expulsé 36 joueurs -tous les titulaires et tous les remplaçants- après une bagarre générale.

A l'issue de neuf minutes de temps additionnel, le club fidjien du Nadi FA l'a emporté 4-3 contre les Samoans du Kiwi FC, grâce à un quadruplé de son buteur Anish Khem. L'exploit de l'attaquant des Verts aura néanmoins été éclipsé par celui de celui de l'homme en noir, qui a dégainé ses premiers rouges à la 44e pour renvoyer au vestiaire un joueur de chaque équipe après une altercation, selon la feuille de match publiée par la Confédération du football d'Océanie. Le Kiwi FC menait alors 3-1. Il pouvait légitimement croire en sa victoire quand, à neuf minutes de la fin du temps réglementaire, cette rencontre du groupe C a vraiment basculé. Quatre autres joueurs ont été renvoyés prématurément au vestiaire entre la 81e minute et la fin de la prolongation. Six cartons rouges en une seule rencontre est rarissime. Mais le record est vraisemblablement six fois plus élevé puisque l'arbitre d'un match argentin de division inférieure avait selon de nombreux médias en 2011 expulsé 36 joueurs -tous les titulaires et tous les remplaçants- après une bagarre générale.