Les lendemains déchantent à Lille où les membres de l'équipe championne de France en mai dernier manquent depuis lors clairement de la régularité qui leur avait permis de prendre le dessus sur le PSG en Ligue 1. Seul Jonathan David échappe à ce constat. Le Canadien, révélé à La Gantoise, continue de briller dans le Nord de la France et pour s'en convaincre, il suffit de jeter un oeil à ses statistiques.

En 16 matches, dont 13 en temps que titulaire, l'ancien acolyte de Laurent Depoitre à la Ghelamco Arena a trouvé le chemin des filets à 10 reprises, dont deux fois sur pénalty. Sachant qu'il a joué 1139 minutes, il s'agit donc d'un but toutes les 114 minutes.

Mais la Ligue 1 n'est pas le seul terrain de chasse du talentueux Canadien. En Ligue des Champions, il est la bouée de sauvetage qui permet aux troupes de Jocelyn Gourvennec d'être en tête de sa poule après cinq journées. Mais attention, les quatre membres du groupe se tiennent en 3 points et Lille pourrait aussi bien rêver de 1/8e de finale que de voir son parcours s'arrêter à Wolfsburg en cas de revers lors de la dernière journée de la phase de poule. En cinq duels dans la plus prestigieuses des compétitions européennes, Jonathan David a marqué à deux reprises pour les Dogues.

UNE VALEUR MARCHANDE QUI NE CESSE DE GRIMPER

Le prolifique attaquant a été acheté 27 millions d'euros par Lille à La Gantoise (un montant qui peut monter jusqu'à 32 millions en fonction des divers bonus) lors de l'été 2020. Sa valeur marchande est désormais estimée à au moins 35 millions.

Malgré un début de saison difficile, David a su se reprendre pour devenir l'arme fatale du LOSC. Toute l'Europe connaît désormais son nom et sa réputation vu qu'en termes de statistiques seul Erling Haaland (Borussia Dortmund) fait mieux en temps que joueur né après 2000. Les buts marqués par Jonathan David dégagent toute sa confiance en lui, son opportunisme devant le but et surtout la précision qu'il met dans chaque geste de finition.

Son ratio d'une chance créée pour un but fait de l'attaquant canadien l'un des meilleurs joueurs actuels. Ses déplacements entre les lignes, sa manière de se dégager d'un marquage sont des qualités que ne possèdent pas tous les autres grands finisseurs des grands championnats européens.

Le Bayern Munich, qui compte déjà un autre Canadien dans son noyau avec Alphonso Davies, et Arsenal suivent du coup avec intérêt les prestations du natif de Brooklyn. Mais à ce train, ils ne devraient pas être les seuls.

Les lendemains déchantent à Lille où les membres de l'équipe championne de France en mai dernier manquent depuis lors clairement de la régularité qui leur avait permis de prendre le dessus sur le PSG en Ligue 1. Seul Jonathan David échappe à ce constat. Le Canadien, révélé à La Gantoise, continue de briller dans le Nord de la France et pour s'en convaincre, il suffit de jeter un oeil à ses statistiques. En 16 matches, dont 13 en temps que titulaire, l'ancien acolyte de Laurent Depoitre à la Ghelamco Arena a trouvé le chemin des filets à 10 reprises, dont deux fois sur pénalty. Sachant qu'il a joué 1139 minutes, il s'agit donc d'un but toutes les 114 minutes. Mais la Ligue 1 n'est pas le seul terrain de chasse du talentueux Canadien. En Ligue des Champions, il est la bouée de sauvetage qui permet aux troupes de Jocelyn Gourvennec d'être en tête de sa poule après cinq journées. Mais attention, les quatre membres du groupe se tiennent en 3 points et Lille pourrait aussi bien rêver de 1/8e de finale que de voir son parcours s'arrêter à Wolfsburg en cas de revers lors de la dernière journée de la phase de poule. En cinq duels dans la plus prestigieuses des compétitions européennes, Jonathan David a marqué à deux reprises pour les Dogues.Le prolifique attaquant a été acheté 27 millions d'euros par Lille à La Gantoise (un montant qui peut monter jusqu'à 32 millions en fonction des divers bonus) lors de l'été 2020. Sa valeur marchande est désormais estimée à au moins 35 millions. Malgré un début de saison difficile, David a su se reprendre pour devenir l'arme fatale du LOSC. Toute l'Europe connaît désormais son nom et sa réputation vu qu'en termes de statistiques seul Erling Haaland (Borussia Dortmund) fait mieux en temps que joueur né après 2000. Les buts marqués par Jonathan David dégagent toute sa confiance en lui, son opportunisme devant le but et surtout la précision qu'il met dans chaque geste de finition. Son ratio d'une chance créée pour un but fait de l'attaquant canadien l'un des meilleurs joueurs actuels. Ses déplacements entre les lignes, sa manière de se dégager d'un marquage sont des qualités que ne possèdent pas tous les autres grands finisseurs des grands championnats européens.Le Bayern Munich, qui compte déjà un autre Canadien dans son noyau avec Alphonso Davies, et Arsenal suivent du coup avec intérêt les prestations du natif de Brooklyn. Mais à ce train, ils ne devraient pas être les seuls.