Les Bianconeris partent cette année encore avec une longueur d'avance. Malgré la perte de Miralem Pjanic, parti au FC Barcelone, ils ont réussi à se renforcer en achetant Arthur, qui fait le chemin inverse. Emre Can a quant à lui signé définitivement dans le club où il était prêté l'an dernier, le Borussia Dortmund. Avec Andrea Pirlo comme T1, les Turinois ont pris un risque. Légende du club, l'ancien milieu de terrain n'a aucune expérience au poste d'entraîneur. Il devra se mettre directement dans le bain pour ne pas être rapidement à la traîne dans la course au sacre.
...

Les Bianconeris partent cette année encore avec une longueur d'avance. Malgré la perte de Miralem Pjanic, parti au FC Barcelone, ils ont réussi à se renforcer en achetant Arthur, qui fait le chemin inverse. Emre Can a quant à lui signé définitivement dans le club où il était prêté l'an dernier, le Borussia Dortmund. Avec Andrea Pirlo comme T1, les Turinois ont pris un risque. Légende du club, l'ancien milieu de terrain n'a aucune expérience au poste d'entraîneur. Il devra se mettre directement dans le bain pour ne pas être rapidement à la traîne dans la course au sacre.Après avoir fait trembler la Juventus jusqu'à la dernière journée, l'Inter Milan se présente également en candidat au titre. Aucun départ majeur n'est à signaler du côté des Nerazzurri, si ce n'est le départ définitif de Mauro Icardi vers le PSG, où il était prêté la saison dernière. Dans l'autre sens, Achraf Hakimi débarque du Real Madrid tandis que Nicolò Barella et Stefano Sensi ont vu leurs options d'achats être levées. Avec le duo d'attaquant Lukaku-Martinez, toujours présent à l'heure actuelle, les Milanais sont en ordre de marche et prêts à conquérir le Scudetto.La grande surprise des deux dernières saisons, c'est l'Atalanta Bergame. Troisième lors des deux derniers championnats, le club a également été jusqu'en quart de finale de la Ligue des Champions, faisant une belle frayeur au PSG au passage. Cette année, il faudra une nouvelle fois confirmer. Dans cette optique, Mario Pasalic a été acquis définitivement après un prêt fructueux, alors que Aleksey Miranchuk débarque en provenance du Lokomotiv Moscou. Rayon départs, le back droit belge Timothy Castagne est parti faire les beaux jours de Leicester et Gianluca Mancini appartient désormais à l'AS Roma.Trois clubs méritent encore d'être cités parmi les candidats au Graal. L'AS Roma, tout d'abord, qui a levé les options de Jordan Veretout, Mancini et Carles Pérez, laissant partir Patrik Schick et Grégoire Defrel. L'AC Milan renaît tout doucement de ses cendres également. Sixièmes la saison dernière, les Lombards espèrent continuer leur progression. Sandro Tonali arrive en prêt pour les aider dans cette tâche. Aucun départ d'un joueur majeur de l'effectif 2019-2020 n'est à noter. Enfin, c'est le Napoli qui a fait le plus gros coup sur le marché des transferts. En allant acheter Victor Osimhen du côté de Lille, les dirigeants espèrent avoir maintenant un buteur capable de débloquer les situations compromises. Dans le sens inverse, Allan est parti pour Everton tandis que José Callejón, arrivé au bout de son contrat, n'a pas été renouvelé.Six candidats pour un seul trophée. L'Inter Milan et la Juventus semblent faire figure de favoris, mais les deux équipes ne sont pas dans la même forme. Décevants en Ligue des Champions, les Turinois ne respirent pas la sérénité tandis que les Intéristes, finalistes de l'Europa League, n'ont jamais paru aussi forts depuis longtemps. Andrea Pirlo et Antonio Conte sont prêts, les amateurs de football italien aussi. Coup d'envoi de la saison samedi à l'occasion de la confrontation Fiorentina-Torino.Par Samuel Gothot (St.)