Neuf buts lors des sept dernières journées et pas n'importe lesquels: un pion crucial à Naples (1-1), le leader de Serie A, quatre contre la Lazio (4-1) et deux face à la Juventus (2-1). Giovanni Simeone est actuellement l'attaquant le plus efficace et le plus productif d'Europe. L'Argentin de 26 ans, qui est né à Madrid et dispose d'un passeport espagnol, n'a trouvé le chemin des filets qu'à partir de la sixième journée, mais il est arrivé tard à Vérone: Cagliari l'y a prêté fin août jusqu'en fin de saison pour 1,5 million d'euros. Le 25 septembre, il a marqué son premier but lors du spectaculaire 3-3 face au Genoa, tout en délivrant une passe décisive. Une semaine plus tard, le droitier a remis le couvert, avec un but et un ...

Neuf buts lors des sept dernières journées et pas n'importe lesquels: un pion crucial à Naples (1-1), le leader de Serie A, quatre contre la Lazio (4-1) et deux face à la Juventus (2-1). Giovanni Simeone est actuellement l'attaquant le plus efficace et le plus productif d'Europe. L'Argentin de 26 ans, qui est né à Madrid et dispose d'un passeport espagnol, n'a trouvé le chemin des filets qu'à partir de la sixième journée, mais il est arrivé tard à Vérone: Cagliari l'y a prêté fin août jusqu'en fin de saison pour 1,5 million d'euros. Le 25 septembre, il a marqué son premier but lors du spectaculaire 3-3 face au Genoa, tout en délivrant une passe décisive. Une semaine plus tard, le droitier a remis le couvert, avec un but et un assist lors de la victoire 4-0 contre le Spezia Calcio. C'était le début d'une période faste! De fin septembre à début novembre, aucun joueur des cinq grandes compétitions n'a fait mieux que Simeone Junior. Durant ce laps de temps, Robert Lewandowski (Bayern Munich) a marqué six buts en autant de matches de Bundesliga, exactement comme l'Égyptien Mohamed Salah (Liverpool) en Premier League. Avec un tel patronyme, Giovanni est sous les feux de la rampe depuis ses premiers dribbles à River Plate. Il est l'aîné des trois fils de Diego Simeone, l'entraîneur de l'Atlético de Madrid. El Cholo s'est produit dans le milieu de terrain de l'équipe nationale à 108 reprises, marquant onze buts, mais son fils, plus offensif, a suivi un tout autre parcours. L'époux du mannequin italien Giulia Coppini (29 ans) n'a joué ni à Pise, ni à l'Inter, ni à la Lazio. Pour éviter l'étiquette de "fils de", El Cholito a quitté River Plate en août 2016 pour le Genoa, qui a versé 5,1 millions d'euros pour son transfert. Ses débuts ont été intéressants, avec douze buts en 35 rencontres, et lui ont valu un transfert (17 millions) à la Fiorentina un an plus tard. Il y a trouvé le chemin des filets à quatorze reprises en 38 matches, ce qui lui a logiquement valu un billet pour l' Albiceleste, le 8 septembre 2018, sous la direction du sélectionneur intérimaire Lionel Scaloni, à l'occasion d'un match amical contre le Guatemala disputé à Los Angeles. Il a inscrit un des trois buts de la victoire 3-0. Toutefois, Simeone ne compte toujours que cinq sélections et n'a plus marqué par la suite. C'est que des obstacles ont surgi sur sa route après deux superbes saisons. Son style de jeu très énergique a entamé sa fraîcheur devant le but. Ses statistiques et son assurance ont sombré, au point que Simeone a décidé de trouver refuge dans la méditation. "Au moins quinze minutes, parfois même une heure, quand j'en ai le temps", vient-il de confier au Corriere di Verona. "Nous devons l'accepter: nous avons tous des soucis. Je peux vous garantir que le fait d'être seul avec soi-même pendant un moment permet de résoudre bien des problèmes. Je veux être un homme meilleur mais aussi un meilleur footballeur." Son récent sursaut démontre que Giovanni Simeone possède toutes les qualités requises pour devenir un attaquant de premier rang: il est très dynamique tout en étant résistant, il a un excellent jeu de tête et il peut encore progresser en améliorant son placement et son bagage technique. Le frère du médian offensif Giuliano (18 ans, Atlético B), qui a débuté cet été dans le noyau A à la faveur d'un match amical, et de l'avant-centre Gianluca (23 ans, CD Ibiza, en D4) est toujours lié à Cagliari mais le Hellas Vérone possède une option d'achat. À moins que l'Atlético ne fasse une offre intéressante? ...