"Les incidents de Serbie-Albanie, ce n'est pas seulement honteux, imaginez qu'il y ait eu sous le drone une bombe plutôt qu'un drapeau, ça devient dangereux, surtout dans ces pays; là-bas, il y a beaucoup de tension politique", a expliqué le patron du foot européen.

Ce match des qualifications à l'Euro-2016 a été interrompu définitivement mardi soir avant son terme. Les incidents à l'origine de l'interruption du match ont éclaté lorsque le stade a été survolé par un drone auquel était accroché un drapeau d'une carte de la "Grande Albanie", projet nationaliste visant à regrouper dans un même Etat les communautés albanaises des Balkans. Des scènes de pugilat entre joueurs et spectateurs ont alors éclaté.

"Les incidents de Serbie-Albanie, ce n'est pas seulement honteux, imaginez qu'il y ait eu sous le drone une bombe plutôt qu'un drapeau, ça devient dangereux, surtout dans ces pays; là-bas, il y a beaucoup de tension politique", a expliqué le patron du foot européen. Ce match des qualifications à l'Euro-2016 a été interrompu définitivement mardi soir avant son terme. Les incidents à l'origine de l'interruption du match ont éclaté lorsque le stade a été survolé par un drone auquel était accroché un drapeau d'une carte de la "Grande Albanie", projet nationaliste visant à regrouper dans un même Etat les communautés albanaises des Balkans. Des scènes de pugilat entre joueurs et spectateurs ont alors éclaté.