La première Coupe du Monde hivernal de football va bien voir le jour. Dans une interview accordée à l'agence Associated Press, Sepp Blatter a confié que le Mondial n'aurait pas lieu durant l'été 2022 comme le veut la tradition.

A en croire, le président de la FIFA, le comité exécutif de l'instance internationale va entériner cette décision lors de son prochain congrès, prévu début octobre à Zurich. "Je serais très surpris, et même plus, si le comité exécutif n'acceptait pas le principe que l'on ne peut pas jouer l'été au Qatar", a-t-il indiqué, avant d'ajouter: "Ceux qui, à l'époque, ont pris la décision (d'attribuer le Mondial au Qatar), connaissaient les problèmes liés à la chaleur (...) Par conséquent, le comité exécutif devrait - et va - prendre la décision qu'on ne peut pas jouer l'été."

L'annonce du dirigeant a de quoi surprendre: lors de l'attribution du Mondial au Qatar en décembre 2010, Sepp Blatter lui-même jugeait possible de jouer l'été dans l'émirat et soutenanit le projet de stades climatisés.

La finale mi-décembre ?

Dans la suite de l'entrevue, le Suisse explique que les membres du comité exécutif allaient "étudier le calendrier international et se demander quel sera le meilleur moment de l'hiver pour jouer", en concertation avec tous les acteurs du monde du football.

Voilà quelques semaines, le Président de la FIFA avait déjà dit envisager la finale du Mondial 2022 en 2021, aux environ du 18 décembre, afin de ne pas faire ombrage aux Jeux olympiques d'hiver programmé en février 2022.