Depuis la désignation du Qatar comme pays hôte du Mondial 2022, des discussions se tiennent sur la problématique de jouer au football sous la chaleur écrasante de l'été qatarien. "Il est possible de climatiser les stades, mais pas de climatiser un pays entier, même si le Qatar n'est pas si grand", a ajouté le président de la FIFA.

Sepp Blatter ne voulait pas d'un Mondial durant les mois hivernaux, mais change à présent son fusil d'épaule. "Nous devons également soutenir nos sponsors et nos partenaires télévisés. Il y a encore suffisamment de temps avant de prendre une position définitive. Nous aborderons cette question lors d'un prochain Comité Exécutif."

Pour le moment, le Qatar se prépare à organiser un Mondial en été, mais les discussions entre les différentes instances du football se poursuivent. "Et si un accord survient pour disputer la Coupe du monde durant les mois d'hiver, le Qatar est prêt pour cela", avait indiqué en mars le secrétaire-général du comité d'organisation du Mondial au Qatar Hassan-al-Thawadi.

Le président de l'UEFA Michel Platini avait déclaré précédemment que "les températures extrêmes doivent être évitées", en se référant à la possibilité de déplacer le Mondial en hiver.

Présidence de la FIFA: Blatter prendra une décision en 2014 Sepp Blatter a par ailleurs déclaré qu'il prendrait une décision concernant sa candidature pour rester à la tête la FIFA ou non peu avant le début du Mondial 2014. "Si rien ne se produit avant, j'ai dit que j'arrêterai en 2015. Mais en ce moment, les choses semblent indiquer - et les réactions des confédérations vont dans ce sens - que je dirai oui ou non lors du prochain congrès à Sao Paulo", a déclaré le Suisse.

Le prochain congrès de la FIFA se tiendra les 10 et 11 juin 2014 à Sao Paulo, où le match d'ouverture du Mondial se joué le 12 juin. "Les responsabilités de la FIFA ne sont pas encore remplies. Quelqu'un doit prendre en charge la FIFA. (La FIFA) ne doit pas seulement être financièrement solide, ce qui est le cas en ce moment, mais doit également avoir de la crédibilité. Je suis convaincu que ce sera le cas en 2014, car la Coupe du monde sera un succès et après je pourrai démissionner", a déclaré Blatter.