Une chose est sûre, dans ce groupe où il va aussi se mesurer à Liverpool, tenant du titre, et Naples, vice-champion d'Italie, "l'autre RB" va rencontrer plus de résistance qu'en Bundesliga autrichienne, où il écrase à nouveau tout sur son passage avec sept victoires en sept matches, et un goal average de 34-6.

Samedi passé il a ainsi infligé un cinglant 7-2 au TSV Hartberg.

"Nous sommes prêts pour mardi", avait déclaré l'entraîneur américain Jesse Marsch après cette impitoyable démonstration de son équipe.

Trois des sept buts de samedi ont été inscrits par le jeune buteur norvégien de 19 ans Erling Haaland (ex-Molde).

Il a ainsi porté son total à onze goals marqués, mais va maintenant devoir confirmer au niveau supérieur.

A Molde il avait inscrit 20 buts en 50 matches, avant d'être cédé pour cinq millions au Red Bull Salzbourg. Il a depuis déjà plus que doublé sa valeur, aujourd'hui évaluée à douze millions.

Marsh évoque Genk avec respect. "Une très bonne équipe", estime-t-il en effet. "Elle sait conserver la balle et en faire bon usage. Il faut voir comment elle va résister à notre pressing. Ce sera d'ailleurs pour nous un grand défi de rester fidèle à nos principes face à un adversaire qui n'a pas l'habitude de se laisser marcher dessus..."