"Sa cheville était un peu enflée mais lui a dit que ça n'était pas grand-chose", a déclaré Zinédine Zidane après la rencontre.

"Pour le moment, il ne se sent pas bien mais je crois que cela n'est pas très grave. Nous verrons demain avec l'IRM", a-t-il ajouté, assurant que la présence de Ronaldo lors de la finale contre Liverpool le 26 mai à Kiev n'était pas remise en cause.

"Non, nous allons tout faire pour qu'il soit là", a souligné le Français.

Alors que le Real était mené 1-0, Ronaldo s'est tordu la cheville droite en se jetant pour égaliser à la 15e minute, égalant au passage Alfredo Di Stéfano comme meilleur buteur merengue dans l'histoire des clasicos (18 buts).

Après s'être relevé en boitant et en grimaçant, il a fait signe à son banc qu'il pouvait continuer. Il a d'ailleurs eu deux autres grosses occasions en première période, signe que la douleur ne l'empêchait pas de jouer.

Mais son entraîneur n'a semble-t-il pas voulu prendre de risque avec son attaquant-vedette, qui n'est pas revenu sur le terrain en seconde période et est allé s'installer sur le banc alors que le score était de 1-1. Marco Asensio l'a remplacé.

Le Real Madrid, double tenant de la Ligue des champions, visera un troisième trophée consécutif le 26 mai à Kiev face à Liverpool.

"Sa cheville était un peu enflée mais lui a dit que ça n'était pas grand-chose", a déclaré Zinédine Zidane après la rencontre."Pour le moment, il ne se sent pas bien mais je crois que cela n'est pas très grave. Nous verrons demain avec l'IRM", a-t-il ajouté, assurant que la présence de Ronaldo lors de la finale contre Liverpool le 26 mai à Kiev n'était pas remise en cause."Non, nous allons tout faire pour qu'il soit là", a souligné le Français.Alors que le Real était mené 1-0, Ronaldo s'est tordu la cheville droite en se jetant pour égaliser à la 15e minute, égalant au passage Alfredo Di Stéfano comme meilleur buteur merengue dans l'histoire des clasicos (18 buts).Après s'être relevé en boitant et en grimaçant, il a fait signe à son banc qu'il pouvait continuer. Il a d'ailleurs eu deux autres grosses occasions en première période, signe que la douleur ne l'empêchait pas de jouer.Mais son entraîneur n'a semble-t-il pas voulu prendre de risque avec son attaquant-vedette, qui n'est pas revenu sur le terrain en seconde période et est allé s'installer sur le banc alors que le score était de 1-1. Marco Asensio l'a remplacé.Le Real Madrid, double tenant de la Ligue des champions, visera un troisième trophée consécutif le 26 mai à Kiev face à Liverpool.