"Si Ronaldo n'était pas apte, je ne l'aurais pas convoqué (...) il est bien et il va jouer, il n'y a aucun doute là-dessus", a déclaré devant la presse M. Santos, visiblement agacé par les questions concernant les aptitudes physiques du capitaine de l'équipe du Portugal pour cette rencontre cruciale pour la qualification.

Le quintuple Ballon d'or, qui s'est à nouveau entraîné sans problème mercredi, avait été remplacé ce week-end lors d'un match de Serie A avec la Juventus Turin. Son entraîneur Maurizio Sarri avait alors évoqué "un petit problème au genou" pour justifier le remplacement de l'attaquant de 34 ans.

"CR7" avait quitté le terrain avant l'heure de jeu et les images télévisées l'avaient montré, le regard sombre, lâcher quelques mots en direction du banc de touche de la Juventus, avant de rentrer directement aux vestiaires pour céder sa place à Paulo Dybala, auteur du but de la victoire face à l'AC Milan (1-0).

Deuxième du groupe B où l'Ukraine est assurée de terminer première, le Portugal, champion d'Europe en titre, ne compte qu'un point d'avance sur la Serbie, toujours dans la course à la qualification.