Il n'y a, au fond, pas vraiment d'inquiétude. La Juventus a remporté ses deux premiers matchs et Ronaldo, même sans marquer, a été plutôt bon. Mais ses réactions à chaque occasion envolée - agacement, frustration - montrent que le quintuple Ballon d'Or attend ce premier but qui confirmera que la machine est vraiment lancée.

Déjà en tête du classement, les Turinois déplacent donc leur effectif XXL à Parme samedi. Le promu n'a pris qu'un petit point en deux matchs et la Juve a une belle occasion de faire le plein avant la trêve internationale.

Cette troisième journée débutera dès vendredi avec ce qui est probablement sa plus belle affiche, le choc entre l'AC Milan et l'AS Rome à San Siro.

Leur premier match, face au Genoa, ayant été reporté, les Milanais n'ont joué qu'une fois, la semaine dernière face à Naples. Et malgré deux buts d'avance, ils ont perdu (3-2), ce qui place déjà Gennaro Gattuso et les siens en situation d'urgence.

La Roma, de son côté, reste sur un match mystérieux lundi contre l'Atalanta Bergame. Menés 3-1 à la pause après 45 premières minutes épouvantables, les giallorossi ont très bien réagi et sont revenus à 3-3.

Après une bonne entrée en jeu lundi en début de deuxième période, le champion du monde français Steven Nzonzi pourrait cette fois être titularisé et associé à De Rossi au milieu de terrain.

Côté Milan, l'objectif est de mettre Higuain en situation de marquer, ce qui n'a pas du tout été le cas le week-end dernier.

L'autre club de Milan, l'Inter, doit lui aussi trouver la bonne formule. Annoncée comme le principal rival de la Juve, l'équipe de Luciano Spalletti n'a pris qu'un point en deux journées et compte déjà cinq longueurs de retard sur les leaders.

Samedi, les Milanais seront à Bologne et doivent absolument l'emporter face à l'équipe dirigée par Filippo Inzaghi, qui n'a toujours pas réussi à marquer après deux matchs.

Comme la Juventus, le Naples de Carlo Ancelotti compte six points en deux matchs, même si le chantier est toujours en cours. Dimanche, les Napolitains seront à Gênes pour affronter la Sampdoria.

Il n'y a, au fond, pas vraiment d'inquiétude. La Juventus a remporté ses deux premiers matchs et Ronaldo, même sans marquer, a été plutôt bon. Mais ses réactions à chaque occasion envolée - agacement, frustration - montrent que le quintuple Ballon d'Or attend ce premier but qui confirmera que la machine est vraiment lancée.Déjà en tête du classement, les Turinois déplacent donc leur effectif XXL à Parme samedi. Le promu n'a pris qu'un petit point en deux matchs et la Juve a une belle occasion de faire le plein avant la trêve internationale.Cette troisième journée débutera dès vendredi avec ce qui est probablement sa plus belle affiche, le choc entre l'AC Milan et l'AS Rome à San Siro.Leur premier match, face au Genoa, ayant été reporté, les Milanais n'ont joué qu'une fois, la semaine dernière face à Naples. Et malgré deux buts d'avance, ils ont perdu (3-2), ce qui place déjà Gennaro Gattuso et les siens en situation d'urgence.La Roma, de son côté, reste sur un match mystérieux lundi contre l'Atalanta Bergame. Menés 3-1 à la pause après 45 premières minutes épouvantables, les giallorossi ont très bien réagi et sont revenus à 3-3.Après une bonne entrée en jeu lundi en début de deuxième période, le champion du monde français Steven Nzonzi pourrait cette fois être titularisé et associé à De Rossi au milieu de terrain.Côté Milan, l'objectif est de mettre Higuain en situation de marquer, ce qui n'a pas du tout été le cas le week-end dernier.L'autre club de Milan, l'Inter, doit lui aussi trouver la bonne formule. Annoncée comme le principal rival de la Juve, l'équipe de Luciano Spalletti n'a pris qu'un point en deux journées et compte déjà cinq longueurs de retard sur les leaders.Samedi, les Milanais seront à Bologne et doivent absolument l'emporter face à l'équipe dirigée par Filippo Inzaghi, qui n'a toujours pas réussi à marquer après deux matchs.Comme la Juventus, le Naples de Carlo Ancelotti compte six points en deux matchs, même si le chantier est toujours en cours. Dimanche, les Napolitains seront à Gênes pour affronter la Sampdoria.