A Eden Hazard, Kevin De Bruyne et Thomas Meunier, déjà absents contre les Grecs, Thibaut Courtois (hanche), Marouane Fellaini (orteil) et Laurent Ciman (genou) sont venus se joindre dans la liste des blessés.

Dans les buts, Simon Mignolet justifie sa place de N.2. Il retrouve la Russie où il avait reçu sa première sélection en novembre 2010.

En défense centrale, c'est Thomas Vermaelen qui suppléera Laurent Ciman. Très bien monté au jeu face à la Grèce, Mousa Dembélé peut espérer débuter dans l'entre-jeu. Les titularisations de Youri Tielemans et Kevin Mirallas pourraient aussi intervenir.

La Belgique qui évité le pire grâce à Romelu Lukaku samedi. Elle doit une revanche à son coach avant leur prochaine rencontre des qualifications du Mondial début juin en Estonie.

La Russie jouera de son côté un dernier match avant la Coupe des Confédérations mi-juin, la répétition générale avant le Mondial douze mois plus tard. Le sélectionneur Stanislas Cherchesov attend une réaction après la défaite 0-2, vendredi devant la Côte d'Ivoire.

Depuis la disparition de l'Union soviétique, les Diables Rouges n'ont plus été battus par la Russie, aujourd'hui classée 60e au ranking FIFA.

Fin 2010, la Belgique s'était imposée 0-2 e amical avec le premier but international du tout jeune Romelu Lukaku. Au Mondial 2014, une victoire 1-0 a permis aux Belges de se qualifier pour les huitièmes de finale. Ce jour-là le remplaçant Divock Origi avait marqué son premier but international.

A Eden Hazard, Kevin De Bruyne et Thomas Meunier, déjà absents contre les Grecs, Thibaut Courtois (hanche), Marouane Fellaini (orteil) et Laurent Ciman (genou) sont venus se joindre dans la liste des blessés. Dans les buts, Simon Mignolet justifie sa place de N.2. Il retrouve la Russie où il avait reçu sa première sélection en novembre 2010. En défense centrale, c'est Thomas Vermaelen qui suppléera Laurent Ciman. Très bien monté au jeu face à la Grèce, Mousa Dembélé peut espérer débuter dans l'entre-jeu. Les titularisations de Youri Tielemans et Kevin Mirallas pourraient aussi intervenir. La Belgique qui évité le pire grâce à Romelu Lukaku samedi. Elle doit une revanche à son coach avant leur prochaine rencontre des qualifications du Mondial début juin en Estonie. La Russie jouera de son côté un dernier match avant la Coupe des Confédérations mi-juin, la répétition générale avant le Mondial douze mois plus tard. Le sélectionneur Stanislas Cherchesov attend une réaction après la défaite 0-2, vendredi devant la Côte d'Ivoire. Depuis la disparition de l'Union soviétique, les Diables Rouges n'ont plus été battus par la Russie, aujourd'hui classée 60e au ranking FIFA. Fin 2010, la Belgique s'était imposée 0-2 e amical avec le premier but international du tout jeune Romelu Lukaku. Au Mondial 2014, une victoire 1-0 a permis aux Belges de se qualifier pour les huitièmes de finale. Ce jour-là le remplaçant Divock Origi avait marqué son premier but international.