"C'est une bonne prestation, c'est toujours très difficile d'entamer un tournoi de ce type. L'équipe a été très concentrée. On n'a pas encaissé de but. On peut monter en puissance avec cette victoire", a dit Martinez en conférence de presse. "Nous avons joué trois fois contre la Russie sur une courte période (entre mars 2017 et novembre 2019, ndlr). Qu'importe leur système défensif, nous étions prêts. Nous connaissions leurs schémas et les menaces de cette équipe", a expliqué l'Espagnol. "Nous avons bien défendu notre rectangle."

Si la Belgique va quitter Saint-Pétersbourg avec trois points, elle a aussi perdu un joueur en la personne de Timothy Castagne. Sorti en cours de première mi-temps, il souffre d'une fracture de la pommette et va devoir se faire opérer. L'Euro du latéral de Leicester City, titulaire pour son premier grand tournoi, est d'ores et déjà terminé.

Son remplaçant Thomas Meunier a marqué le 2-0 avant de distiller la passe décisive à Lukaku sur le dernier but de la soirée. "J'ai été très impressionné par son entrée. Ce n'est jamais facile de débuter un tournoi comme ça dans la peau d'un remplaçant. Il a par contre été un équipier modèle et eu une réaction exemplaire quand Timothy a débuté le match. C'est vraiment symptomatique de la qualité humaine de ce groupe. Thomas Meunier a donné l'exemple."

Malaise d'Erisken: "Beaucoup de tristesse dans le groupe avant le match"

Roberto Martinez a forcément évoqué l'accident de Christian Eriksen, victime d'un problème cardiaque lors de Danemark - Finlande en début de soirée dans l'autre match du groupe B de cet Euro 2020. L'international danois est proche de nombreux Diables Rouges, lui qui joue en club avec Romelu Lukaku à l'Inter et qui a connu Toby Alderweireld, Thomas Vermaelen et Nacer Chadli à Tottenham.

Il y avait beaucoup de tristesse. Nous regardions le match en direct et cinq minutes après nous avions notre réunion d'équipe. C'était compliqué de parler de football. Cela a été un choc, des joueurs étaient en larmes", a dit Martinez. "Ce n'était pas à nous de décider si nous pouvions jouer ou pas. Nous suivons simplement les instructions. Heureusement nous avons eu de bonnes nouvelles en provenance de Copenhague", a ponctué Martinez. L'état d'Eriksen s'est stabilisé, lui qui a été emmené directement à l'hôpital.

"C'est une bonne prestation, c'est toujours très difficile d'entamer un tournoi de ce type. L'équipe a été très concentrée. On n'a pas encaissé de but. On peut monter en puissance avec cette victoire", a dit Martinez en conférence de presse. "Nous avons joué trois fois contre la Russie sur une courte période (entre mars 2017 et novembre 2019, ndlr). Qu'importe leur système défensif, nous étions prêts. Nous connaissions leurs schémas et les menaces de cette équipe", a expliqué l'Espagnol. "Nous avons bien défendu notre rectangle." Si la Belgique va quitter Saint-Pétersbourg avec trois points, elle a aussi perdu un joueur en la personne de Timothy Castagne. Sorti en cours de première mi-temps, il souffre d'une fracture de la pommette et va devoir se faire opérer. L'Euro du latéral de Leicester City, titulaire pour son premier grand tournoi, est d'ores et déjà terminé. Son remplaçant Thomas Meunier a marqué le 2-0 avant de distiller la passe décisive à Lukaku sur le dernier but de la soirée. "J'ai été très impressionné par son entrée. Ce n'est jamais facile de débuter un tournoi comme ça dans la peau d'un remplaçant. Il a par contre été un équipier modèle et eu une réaction exemplaire quand Timothy a débuté le match. C'est vraiment symptomatique de la qualité humaine de ce groupe. Thomas Meunier a donné l'exemple."