A en écouter un célèbre adage, certains joueurs s'améliorent avec l'âge. Robert Lewandowski est de ceux qui vieillissent comme le bon vin. Toujours meilleur, jamais moins bon. Années après années, le Polonais de 33 ans ne cesse d'impressionner par sa régularité. Aussi aiguisé qu'un couteau qu'on ne cesse d'affûter, le sérial buteur du Rekordmeister plante des buts comme une arme tranchante. Avec déjà douze buts marqués en Ligue des champions cette saison, il se rapproche, à trois longueurs près, de son meilleur résultat (15) obtenu l'année du titre européen en 2020.

Loin devant Karim Benzema et Mohamed Salah (8), ses seuls poursuivants encore en lice cette saison, le Polonais ne devrait pas se faire de soucis pour remporter le titre de meilleur buteur de Ligue des champions pour la deuxième fois, deux ans après le premier. Aussi étonnant que cela puisse paraître, Lewy semble plus fort que jamais alors qu'il a passé la trentaine.

Records sur Rekordmeister

Impressionnant de régularité depuis son arrivée au Bayern, le numéro 9 garde un rythme élevé de buts marqués par saison. Hormis sa première saison d'adaptation, il n'est jamais descendu sous la barre des 40 buts en club. Robert Lewandowski totalise 339 buts en 367 matchs sous le maillot munichois. Mais cette saison, il est au-dessus de ses standards habituels. Lewy marque comme il respire et défie toutes les lois du football allemand. Un nouveau record égalé il y a deux semaines face à l'Union Berlin lui permet d'inscrire encore un peu plus sa légende aux côtés de celle de Gerd Müller. Avec ses 30e et 31e buts inscrits cette saison, le Polonais est devenu le deuxième joueur, avec l'Allemand, à atteindre la barre des 30 buts en Bundesliga à cinq occasions.

Robert Lewandowski totalise 339 buts en 367 matchs sous le maillot munichois., iStock
Robert Lewandowski totalise 339 buts en 367 matchs sous le maillot munichois. © iStock

Avec neuf points d'avance sur le Borussia Dortmund, leur premier concurrent en championnat, le Bayern et son grand attaquant vise plus haut et plus grand. La Ligue des champions est en point de mire, donné comme cible numéro 1. Sur la route du géant bavarois se dresse un sous-marin jaune à la dérive. Bien que Villarreal soit venu à bout de la Juventus au tour précédent, leur équipe pointe à une triste septième place en Liga et vient de perdre à nouveau ce week-end. Une bête blessée que ne compte certainement pas épargner Lewandowski et ses coéquipiers, habitués des scores fleuves quand ils le peuvent. Le Red Bull Salzbourg, dernière victime européenne en date peut en témoigner.

Vers une fin annoncée

De retour de son périple étranger avec les aigles blancs qu'il a qualifié pour la Coupe du monde au Qatar, Robert Lewandowski est concentré sur son nouvel objectif avec le Bayern qui pourrait être le dernier. Impossible de louper les annonces de transfert de l'attaquant qui a un contrat expirant en juin 2023. Annoncé au Barça et au PSG cet été, son entraîneur Julian Nagelsmann ne veut pas pour autant le lâcher. "Je lui parle beaucoup, nous avons un échange animé. Nous voulons le garder. Mais ce n'est pas toujours aussi simple" a-t-il dit récemment.

Une belle histoire bavaroise de huit ans risque de se terminer cet été si aucune des deux parties ne se met d'accord sur la prolongation de contrat de l'attaquant polonais. Mais, même si leur histoire devait se finir prochainement, il aura à coeur de finir cette saison correctement en remportant la Ligue des champions avec le Bayern pour la deuxième fois. Avec une victoire finale, le bon vin pourra être consommé, à défaut d'être conservé.

A en écouter un célèbre adage, certains joueurs s'améliorent avec l'âge. Robert Lewandowski est de ceux qui vieillissent comme le bon vin. Toujours meilleur, jamais moins bon. Années après années, le Polonais de 33 ans ne cesse d'impressionner par sa régularité. Aussi aiguisé qu'un couteau qu'on ne cesse d'affûter, le sérial buteur du Rekordmeister plante des buts comme une arme tranchante. Avec déjà douze buts marqués en Ligue des champions cette saison, il se rapproche, à trois longueurs près, de son meilleur résultat (15) obtenu l'année du titre européen en 2020. Loin devant Karim Benzema et Mohamed Salah (8), ses seuls poursuivants encore en lice cette saison, le Polonais ne devrait pas se faire de soucis pour remporter le titre de meilleur buteur de Ligue des champions pour la deuxième fois, deux ans après le premier. Aussi étonnant que cela puisse paraître, Lewy semble plus fort que jamais alors qu'il a passé la trentaine. Impressionnant de régularité depuis son arrivée au Bayern, le numéro 9 garde un rythme élevé de buts marqués par saison. Hormis sa première saison d'adaptation, il n'est jamais descendu sous la barre des 40 buts en club. Robert Lewandowski totalise 339 buts en 367 matchs sous le maillot munichois. Mais cette saison, il est au-dessus de ses standards habituels. Lewy marque comme il respire et défie toutes les lois du football allemand. Un nouveau record égalé il y a deux semaines face à l'Union Berlin lui permet d'inscrire encore un peu plus sa légende aux côtés de celle de Gerd Müller. Avec ses 30e et 31e buts inscrits cette saison, le Polonais est devenu le deuxième joueur, avec l'Allemand, à atteindre la barre des 30 buts en Bundesliga à cinq occasions. Avec neuf points d'avance sur le Borussia Dortmund, leur premier concurrent en championnat, le Bayern et son grand attaquant vise plus haut et plus grand. La Ligue des champions est en point de mire, donné comme cible numéro 1. Sur la route du géant bavarois se dresse un sous-marin jaune à la dérive. Bien que Villarreal soit venu à bout de la Juventus au tour précédent, leur équipe pointe à une triste septième place en Liga et vient de perdre à nouveau ce week-end. Une bête blessée que ne compte certainement pas épargner Lewandowski et ses coéquipiers, habitués des scores fleuves quand ils le peuvent. Le Red Bull Salzbourg, dernière victime européenne en date peut en témoigner.De retour de son périple étranger avec les aigles blancs qu'il a qualifié pour la Coupe du monde au Qatar, Robert Lewandowski est concentré sur son nouvel objectif avec le Bayern qui pourrait être le dernier. Impossible de louper les annonces de transfert de l'attaquant qui a un contrat expirant en juin 2023. Annoncé au Barça et au PSG cet été, son entraîneur Julian Nagelsmann ne veut pas pour autant le lâcher. "Je lui parle beaucoup, nous avons un échange animé. Nous voulons le garder. Mais ce n'est pas toujours aussi simple" a-t-il dit récemment.Une belle histoire bavaroise de huit ans risque de se terminer cet été si aucune des deux parties ne se met d'accord sur la prolongation de contrat de l'attaquant polonais. Mais, même si leur histoire devait se finir prochainement, il aura à coeur de finir cette saison correctement en remportant la Ligue des champions avec le Bayern pour la deuxième fois. Avec une victoire finale, le bon vin pourra être consommé, à défaut d'être conservé.